France
URL courte
Par
192690
S'abonner

Considérant que l’humoriste Élie Semoun était allé trop loin dans ses vœux pour 2021, Instagram a censuré sa vidéo deux fois, dans un post et dans une story. Le réseau social évoque «les discours ou les symboles haineux».

L’humoriste et acteur Élie Semoun s’est dit «choqué» par la suppression par Instagram de sa vidéo présentant ses vœux à ses abonnés pour la nouvelle année. Initialement postée le 2 janvier, la vidéo a été censurée pour contenu «haineux».

«Je voulais m’excuser auprès de la communauté portugaise, je voulais m’excuser aussi auprès de la communauté noire, musulmane et juive. J’ai dérapé, je n’ai pas fait attention à ce que j’ai écrit, je n’ai pas voulu manquer de respect, rien du tout, mais vraiment, je suis désolé. Là mon humour… C’est parti trop loin», a-t-il affirmé.

Avant de se défendre: «Si je dérape en 2021, ben au moins je suis blindé, je suis sécurisé, il n’y a pas de problèmes, je me suis déjà excusé à l’avance».

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Élie Semoun 🥏🥏 (@eliesemounofficiel)

Bien que la vidéo soit toujours accessible sur son compte Twitter, elle a subi le même sort dans une story Instagram.

«Ça fait deux fois que Instagram me retire ma vidéo. C’est bien la première fois, moi qui ai fait des sketches sur les homos, les handicapés, les pédophiles, la mort, les djihadistes, l’hôpital, les vieux, les juifs, les Arabes, les Portugais […] qu’on me censure pour une vidéo ou justement je me moque du ridicule et du pathétique de devoir m’excuser pour ça!», s’est-il indigné dans une autre story, déterminé à continuer de produire «de l’humour non formaté».

Lire aussi:

«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Les drogués du Nord de Paris sont désormais «gardés» dans un parc qui a coûté plus de 13 millions d’euros
Un 4e État américain autorise la formation des pelotons d'exécution
Tags:
censure, Élie Semoun, Instagram
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook