France
URL courte
Par
5111
S'abonner

Alors que 49 passagers chinois avaient d’abord été testés positifs à l’aéroport de Roissy, seuls quatre cas de Covid-19 ont été détectés après de nouveaux examens. Une défaillance d’une machine serait en cause.

Le cluster de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle qui intriguait les médecins ne compte finalement que quatre cas positifs, rapporte Europe 1. Le 17 janvier, 49 passagers de nationalité chinoise avaient pourtant étaient jugés infectés, mais une seconde salve de tests a nettement réduit leur nombre.

Le cluster regroupait des passagers en provenance de divers pays, depuis le Pérou, jusqu’à la Turquie, en passant par l'île Maurice. Aucun lien ne pouvait être établi entre eux, ce qui avait suscité l’incompréhension des autorités sanitaires.

Problème technique

Suspectant des «faux positifs», les autorités ont demandé de nouveaux tests, qui ont abouti à ce nombre de contamination réduit. Des vérifications doivent désormais avoir lieu pour comprendre l’origine de ces dysfonctionnements, alors que les tests PCR utilisés étaient réputés fiables.

La défaillance pourrait être due à «un problème technique» sur une des machines du laboratoire Cerballiance qui a conduit les tests, rapporte encore Le Parisien.
Les passagers d’abord retenus ont été autorisés à quitter le territoire.

Lire aussi:

«En France, on n’aurait pas honte avec ce que l’on produit»: le propriétaire d’une pâtisserie en Russie se confie
Des jeunes Français assurent préférer la contamination par le Covid-19 à la vaccination
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
Roissy-Charles-de-Gaulle (aéroport), test, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook