France
URL courte
Par
12265
S'abonner

Seuls 36% des Français s’apprêtent à participer au référendum sur l’inscription de la protection du climat dans la Constitution proposé par Emmanuel Macron, selon un sondage Ifop révélé par Le Parisien. Une majorité de sondés y voient une manipulation politique.

Emmanuel Macron a annoncé le 14 décembre son intention d’organiser un référendum pour intégrer la préservation de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution, si cette réforme était adoptée par le Parlement.

Mais un récent sondage Ifop, réalisé pour la société Depanneo et dévoilé en exclusivité par Le Parisien le 20 janvier, montre que cette idée est loin d’enthousiasmer les Français. Plus de la moitié des sondés (64%) la considèrent comme une «manœuvre politique», même si 61% voient dans cette volonté un «symbole important».

Une idée vague

Si 60% ont entendu parler de cette idée de référendum, 25% seulement savent exactement quel est le sujet proposé par le Président. «Cela témoigne d'un défaut de communication du gouvernement», estime Paul Cébille, analyste à l'Ifop, cité par le quotidien.

À peine plus d'un Français sur trois (36%) dit vouloir prendre part à un tel référendum. Cependant, 79% des personnes interrogées seraient favorables à cet ajout à la Constitution, et 60% pensent que la réforme aura des effets positifs sur l'environnement.

Emmanuel Macron veut inscrire la lutte pour le climat dans la Constitution
© Sputnik . Bruno Marty
Emmanuel Macron veut inscrire la lutte pour le climat dans la Constitution

Le sondage a été réalisé début janvier par questionnaire en ligne auprès de 1.028 résidents de France métropolitaine âgés de plus de 18 ans.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
Ifop, sondage, France, climat, référendum
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook