France
URL courte
Par
84721
S'abonner

Musique et éclats de voix. Cinq hommes d’une vingtaine d’années se sont réunis dans un appartement loué à Annecy pour faire la fête. Ils ont chacun reçu une amende de 338 euros pour tapage nocturne, non-respect du couvre-feu et non-port du masque, rapporte Le Dauphiné libéré.

Alertées par les voisins, les forces de l’ordre ont constaté un tapage nocturne avec musique et éclats de voix dans un immeuble avenue de Chambéry, à Annecy (Haute-Savoie).

Cinq jeunes hommes d’une vingtaine d’années ont organisé une soirée dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier dans un appartement loué sur Airbnb, relate Le Dauphiné libéré.

Tapage nocturne, non-respect du couvre-feu et non-port du masque

Des jeunes au comportement «peu coopératif» et «insultant» ont invité les policiers à «se casser». Ces derniers ont décidé de contacter le propriétaire de l’appartement qui s’est rendu sur place.

L’homme, qui avait initialement loué son logement à une seule personne, a demandé aux fêtards de quitter les lieux sur le champ.

Ils ont été accueillis par les policiers au pied de l’immeuble et verbalisés chacun à hauteur de 338 euros pour tapage nocturne, non-respect du couvre-feu et non-port du masque. Au total, la soirée leur a coûté 1.690 euros. 

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
amende, Annecy, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook