France
URL courte
Par
7425
S'abonner

Évoquée mais rejetée en avril, cette mesure refait surface: l’infectiologue Odile Launay estime que le gouvernement devrait considérer l'initiative d'un confinement limité aux personnes les plus à risque. Ainsi, on pourra «maintenir une certaine vie économique en particulier pour nos plus jeunes», explique-t-elle sur RMC.

Si un confinement ciblé était peu envisageable au printemps dernier, à l'époque où l'on n'avait pas de vaccin, actuellement Odile Launay, infectiologue et membre du Comité vaccin Covid-19, remet ce projet sur la table. Selon elle, la France devrait examiner sérieusement la possibilité d'un reconfinement limité aux personnes âgées et vulnérables face au coronavirus, afin de maintenir une certaine vie sociale et économique.

«Si effectivement malgré le couvre-feu, on continue d'avoir une augmentation du nombre de cas et du nombre d'hospitalisations, très probablement on va être obligé de repasser par le confinement», a-t-elle indiqué.

«Dans la mesure où les vaccins arrivent, est-ce que ce confinement ne pourrait pas être proposé aux gens les plus à risque, ceux qui vont être très vite vaccinés?», a poursuivi la Pr Launay, rappelant que cette hypothèse avait déjà été abordée par le conseil scientifique.

Pour elle, il s'agirait d'une période de deux à trois mois, avec des mesures telle que celle de faire ses courses «à des heures différentes».

«Ça permettrait de maintenir une certaine vie économique en particulier pour nos plus jeunes», a-t-elle souligné. «Je pense que c'est quelque chose qu'il faut étudier très sérieusement.»

Vers un million de vaccinés en janvier?

Des préoccupations s'élèvent face à un éventuel déficit de vaccin. Vu que la campagne vaccinale concerne les plus de 75 ans hors ehpad et les personnes souffrant de pathologies à partir du 18 janvier, la France pourrait être confrontée à une pénurie de doses, a prévenu la responsable du centre de vaccination de Moulins. Un manque a déjà été déjà constaté à Paris où les prises de rendez-vous ont été interrompus.

Les autorités sanitaires françaises ont fait état mercredi 20 janvier de 26.784 nouvelles contaminations par le coronavirus, ainsi que de 310 décès en milieu hospitalier en 24 heures ce qui porte à 71.652 le nombre de morts imputées au Covid-19.

Le nombre de personnes vaccinées à ce jour s'établit à environ 692.000. Le Premier ministre, Jean Castex, maintient l'objectif d'un million de vaccinés d'ici fin du mois.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
confinement, France, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook