France
URL courte
Par
13424
S'abonner

Pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, en cas de nouveau reconfinement dans l’Hexagone, mesure de plus en plus évoquée ces derniers jours, il sera très difficile pour le pays d'atteindre une croissance de 6% en 2021.

Il sera très difficile pour la France d'atteindre une croissance de 6% en 2021 si un nouveau confinement est instauré, a estimé lundi Bruno Le Maire, soulignant qu'aucune décision n'avait encore été prise.

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance s'exprimait sur l'antenne de Bloomberg TV. 

L’ombre d’un nouveau confinement

Ces derniers jours, l'hypothèse de l’introduction d’un nouveau confinement dans l’Hexagone - le troisième depuis le début de l'épidémie de Covid-19 - a été abordée à plusieurs reprises.

Pointant de nouvelles mutations du virus, Olivier Véran a évoqué dans une interview au Parisien publiée le 23 janvier, un éventuel reconfinement en France si «le virus se remet à progresser fortement».

Le Journal du dimanche rapportait récemment qu'Emmanuel Macron pourrait annoncer un troisième confinement lors de son allocution mercredi 27 janvier. Cette décision est «sur le point d'être prise», selon le JDD.

Même rhétorique chez les experts. Interrogé le 24 janvier par BFM TV, le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy a estimé qu’afin de faire face aux nouveaux variants du coronavirus, «il faudra aller probablement vers un confinement».

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
économie, Bruno Le Maire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook