France
URL courte
Par
313616
S'abonner

Didier Raoult s’en prend dans sa dernière vidéo au gouvernement qui «doit arrêter de faire la guerre aux traitements qui ne sont pas le Remdesivir», ainsi qu’au Conseil de l’Ordre qui doit protéger les médecins «plutôt que de les attaquer». Le professeur appelle «à revenir à la médecine qui semble avoir été oubliée dans l'affolement».

Dans sa dernière vidéo publiée sur la chaîne YouTube de l'IHU Méditerranée Infection, le professeur Raoult s’insurge contre le gouvernement et le Conseil de l’Ordre des médecins.

Au premier, il reproche de «faire la guerre aux traitements qui ne sont pas le Remdesivir».

«On doit nous laisser la possibilité d’utiliser et de tester. J’ai des projets de recherche qui sont rejetés dans ce pays pour pouvoir évaluer des médicaments qui ne coutent rien», pointe-t-il.

Quant au Conseil de l’Ordre, Didier Raoult lui reproche son harcèlement.

«Il faut s'arrêter. Il faut tourner une page. Le Conseil de l’Ordre doit nous protéger plutôt que nous attaquer. Je suis harcelé par le Conseil de l’Ordre parce qu’on a soigné 14.000 malades ici. Ça suffit!», peste-t-il.

Et de poursuivre: «Prenez les gens qui sont dans le Conseil de l'Ordre et comparez ce qu’ils ont fait dans leur vie par rapport à ce que j'ai fait dans la thérapeutique des maladies infectieuses. C'est eux qui vont me dire ce que je dois faire?».

Enfin, s’adressant à ses confrères, il rappelle que ce sont eux qui placent ces gens en les élisant et que lors des prochaines élections, «il faut faire attention et ne pas remettre les mêmes».

«Revenir à la médecine qui semble avoir été oubliée»

Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection soutient que les médecins doivent recevoir les malades en prenant les précautions pour ne pas être malades et que le gouvernement doit leur fournir tout le nécessaire.

«Il faut revenir à la médecine qui semble avoir été oubliée dans l'affolement [...]. Il faut nous servir de la technologie actuelle et de tous les moyens qui sont à notre disposition pour soigner les gens. Cette espèce de censure sur les médicaments anciens, associée à une incapacité à utiliser les moyens technologiques nouveaux, sont inquiétantes», conclut-il.

Lire aussi:

Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Frégates FREMM: touché-coulé de Fincantieri sur Naval Group au Maroc?
Tags:
Conseil national de l'ordre des médecins, gouvernement, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook