France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (84)
119
S'abonner

La municipalité de Saint-Just-en-Chaussée (Oise) met en garde la population contre des arnaques à la vaccination. Un habitant de cette commune s’est déjà vu proposer par téléphone un rendez-vous à domicile pour une injection, ce qui «n’entre pas dans un cadre légal».

La mairie de Saint-Just-en-Chaussée (Oise) et les gendarmes appellent les habitants de la commune à la vigilance après une tentative d'escroquerie liée à la vaccination.

«Nous venons d’être informés d’un démarchage téléphonique sur la commune afin de proposer un rendez-vous de vaccination à domicile. Attention, cette démarche n’entre pas dans un cadre légal et a pour unique objectif de s’introduire chez vous. Ne pas donner de suite à ces appels», alerte la Ville sur Facebook.

«Complètement irresponsable et dangereux»

Le maire Frans Desmedt s’est prononcé à cet égard. «Au bout du fil, une personne lui proposait une solution pour se faire vacciner rapidement. Mais c'est de l'escroquerie pure», a-t-il déclaré, cité par Le Parisien. L’habitant contacté a toutefois mis un terme à l'entretien.

«Les escrocs ne reculent devant rien. Mais c'est de la folie de faire ça. Tenter d'arnaquer nos concitoyens par les questions de santé, c'est complètement irresponsable et dangereux», lance M.Desmedt, appelant à la «plus grande vigilance».

Injections «uniquement» au sein des centres de vaccination

D’après les gendarmes, aucun fait de ce genre n'a été recensé dans le secteur pour le moment.

«Habituellement, ils se présentent aux domiciles de personnes vulnérables ou âgées en se faisant passer pour des agents EDF. Et pendant que l'habitant est distrait à sa porte par un individu, une autre fouille la maison. Et vu que nous sommes dans la période où l'on doit vacciner les plus de 75 ans, ils en profitent», nuance un officier cité par Le Parisien.

La municipalité a rappelé que la vaccination est aujourd’hui réalisée par «des professionnels de santé» et «uniquement» au sein des centres de vaccination.

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (84)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
arnaque, vaccination, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook