France
URL courte
Par
8224
S'abonner

Pour le porte-parole du gouvernement, les efforts collectifs permettront aux Français d’éviter un nouveau confinement qui, à ce jour, ne représente pas une «fatalité».

En qualifiant la situation sanitaire en France de «fragile», le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a déclaré ce 3 février que le troisième confinement qui, contrairement aux attentes, n’a pas été introduit jusqu’ici, n’était pas une «fatalité».

«Une fois de plus, la situation est entre nos mains, le confinement n’est pas une fatalité et ce sont nos efforts collectifs qui nous permettront de l’éviter», lance-t-il lors d’une conférence de presse de ce mercredi tenue à l’issue du Conseil de défense.

«Au premier confinement, au second confinement, lors des fêtes de fin d’année, à chaque occasion depuis le début de cette crise, les Français ont fait mentir les sceptiques, les cyniques, les narquois parfois et ont montré leur détermination à affronter ensemble le virus», estime M.Attal.

«Ni une accalmie, ni une explosion»

Pour le responsable, les chiffres actuels ne représentent «ni une accalmie, ni une explosion».

«Nous constatons toujours une stabilité de nombre de cas positif […]. Le nombre de patients hospitalisés et admis en réanimation est important. Nos soignants sont mis à rude épreuve», explique-t-il avant de souligner que des mutations du coronavirus continuaient à se développer dans l’Hexagone.

Absence de confinement et couvre-feu renforcé

Alors que, au cours des dernières semaines, les autorités semblaient préparer les esprits des Français à un nouveau confinement, le Premier ministre ne l’a finalement pas annoncé le 29 janvier. Il a tout de même fait part de nouvelles restrictions afin de faire face à la propagation du coronavirus, dont la fermeture des commerces non-alimentaires supérieurs à 20.000 mètres carrés, celle des frontières aux pays hors UE et le renforcement du couvre-feu.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
confinement, Gabriel Attal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook