France
URL courte
Par
3315931
S'abonner

Le YouTubeur Acrobate94, connu pour sa participation à l’émission Ninja Warrior et pour avoir décroché la banderole du mouvement nationaliste Génération identitaire lors de la manifestation contre le racisme place de la République, a été déféré au tribunal de Créteil pour viol par conjoint et violences répétées, rapporte Le Parisien.

Amateur de cascades et autres prouesses physiques, le YouTubeur Acrobate94, 28 ans, a été déféré dans la soirée du jeudi 4 février au tribunal de Créteil, soupçonné de viol et de violences répétées sur sa compagne, selon les informations du Parisien.

Il était surtout connu pour avoir retiré la banderole de Génération identitaire lors d’une manifestation sur la place de la République. Il a également été candidat dans l’émission de TF1 Ninja Warrior, lors de laquelle il était arrivé jusqu’à la finale diffusée le 30 janvier 2021.

D’après le quotidien, sa conjointe l’accuse de lui avoir imposé une fellation dans une voiture vers la mi-janvier à Chevilly-Larue (Val-de-Marne), d’où il est originaire, et de l’avoir frappée à plusieurs reprises, ce qui a entraîné plus de 10 jours d’incapacité totale de travail (ITT). Elle affirme également avoir subi des violences de sa part depuis 2019.

Il a été interpellé mercredi matin et placé en garde à vue. Sa compagne a déposé plainte. Le parquet pourrait requérir son placement en détention provisoire après l’ouverture d’une information judiciaire, conclut Le Parisien.

Influenceur

Acrobate94 publie des vidéos de performances liées au sport extrême sur les réseaux sociaux depuis 2014. Il compte aujourd’hui plus d’un million d’abonnés sur Instagram, 400.000 sur YouTube et plus de 350.000 sur Facebook.

Sa notoriété a explosé le 13 juin 2020 lorsqu’il a escaladé un immeuble de sept étages pour aller décrocher la banderole du groupe d’extrême droite Génération identitaire face aux participants à la manifestation contre le racisme et les violences policières organisée à Paris par le comité Adama Traoré. «J'ai fait un acte que les gens qualifient d'héroïque, mais moi je l'ai fait comme devoir et si c'était à refaire je le referais», avait-il expliqué dans Ninja Warrior.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
violences, viol, Génération identitaire, youtubeur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook