France
URL courte
Par
8810
S'abonner

Au printemps, l’Occitanie lancera la gratuité des trains régionaux pour les 18-26 ans. La région espère ainsi répondre aux enjeux environnementaux, et rendre les TER plus accessibles aux jeunes.

À partir d’avril, l’Occitanie entend rendre gratuits les TER pour les 18-26 ans.

La phase de tests débute le 1er avril auprès d’un panel de 2.000 jeunes et s’achèvera le 31 août, fait savoir la présidente PS de la région Occitanie Carole Delga, citée par La Dépêche. Et à la rentrée de septembre, tous les jeunes pourront bénéficier de la gratuité des trains.

«Je suis convaincue que c’est un investissement pour l’avenir du train en Occitanie, mais surtout pour l’avenir de notre planète», indique Mme Delga, ajoutant que cette mesure est «un premier pas vers la gratuité pour que le coût du transport ne soit plus un frein pour de trop nombreux jeunes».

Une gratuité à conditions

Le dispositif prévoit que les jeunes accumulent un certain nombre de trajets par mois pour ensuite bénéficier de la gratuité. Ainsi, dans un même mois, les cinq premiers allers-retours seront 50% moins chers, tandis que les cinq suivants deviendront gratuits. C’est à partir du onzième aller-retour que la gratuité sera activée pour les cinq premiers allers-retours du mois suivant.

«Le principe est simple, plus je voyage, plus je crédite mon compte mobilité, moins je paie jusqu’à la gratuité des mois en mois», explique l’élue socialiste.

La nouvelle mesure a été mise en place en concertation avec la SNCF qui a évalué le prix de la gratuité à 1,5 million d'euros par an.

L’Occitanie a déjà introduit des mesures de soutien pour les moins de 26 ans, accordant une tarification à moins 50% sur le réseau de trains régionaux en octobre 2020.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
Tags:
transports publics, jeunes, train, TER
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook