France
URL courte
Par
41312
S'abonner

«À part quelques incohérences dont on aura peut-être l’occasion de parler plus tard, j'aurais pu le signer, ce livre». Au cours du débat du 11 février entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen, cette dernière a commenté l’ouvrage du ministre de l'Intérieur, «Le Séparatisme islamiste».

Lors du débat qui s’est déroulé jeudi soir sur le plateau de Vous avez la parole, sur France 2, la présidente du Rassemblement national a donné son évaluation du livre de Gérald Darmanin intitulé «Le Séparatisme islamiste».

«Objectivement, à part quelques incohérences dont on aura peut-être l'occasion de parler plus tard, j'aurais pu le signer, ce livre», a annoncé Marine Le Pen.

​«Vous décrivez-là l'islamisme de manière extrêmement claire et ce n'est pas du tout le cas de la loi. Et la question qu'on se pose, c'est […] qu'est-ce qui reste dans la loi de toutes ces déclarations», a poursuivi la présidente du RN en évoquant le projet de loi sur le séparatisme qui est examiné actuellement à l’Assemblée nationale.

«Prendre des vitamines»

Gérald Darmanin a répondu en lui reprochant de «ne pas voter les textes» comme la loi antiterroriste de 2017, laquelle permet notamment la fermeture de lieux de culte.

«Madame Le Pen, dans sa stratégie de dédiabolisation, en vient quasiment à être dans la mollesse, je trouve... Il vous faut prendre des vitamines, je ne vous trouve pas assez dure là», a-t-il ironisé.

«Vidé de son sens»

Lors du débat, Marine Le Pen a également jugé que le projet de loi sur le séparatisme, «vidé de son sens», l'avait «beaucoup déçue».

Elle n'a pas exclu de le voter mais que cela «dépendrait» de l'examen à l'Assemblée d'une mesure gouvernementale encadrant l'instruction en famille, critiquée de toutes parts. «Je ne veux pas d'un État qui s'ingère dans la liberté des familles» et des religions, a-t-elle souligné.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
La police utilise un taser lors d’un contrôle à Nantes, le suspect reste insensible
Tags:
islamisme, séparatisme, Gérald Darmanin, Marine Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook