France
URL courte
Par
593985
S'abonner

Deux individus cagoulés se sont introduits chez Marek Halter et l’ont agressé, sans rien voler, a raconté l’écrivain français au Figaro. Selon lui, leur but était de lui «faire peur» et de le «prévenir». Une enquête est ouverte.

Dans la nuit du 12 au 13 février, l’écrivain Marek Halter, juif d’origine polonaise, qui prépare un livre intitulé «Un monde sans prophètes» qui sortira le 4 mars prochain, a été victime d'une agression à son domicile parisien.

«Je m'étais assoupi dans mon fauteuil, en train de vérifier mon manuscrit, quand j'ai senti une présence et vu un homme cagoulé au-dessus de moi, et un autre dans l'embrasure de ma porte», a raconté l’intellectuel au Figaro.

Selon lui, les deux agresseurs portaient des gants noirs et lui ont semblé «professionnels, agiles». «J'ai attrapé celui qui était près de moi, pour lui demander ce qu'il faisait chez moi. Il m'a ensuite donné quelques coups, me laissant des bleus et quelques blessures. "Si tu cries, t'es mort", m'a-t-il dit.»

Rien n’a été volé

Marek Halter ajoute que les deux individus, qui seraient passés par une fenêtre de son domicile, ne lui ont rien volé.

«Ils ont sorti et laissé sur la table ma carte bleue, pour en quelque sorte montrer que ce n'était pas ça qui les intéressait. Ils ont également pris mes clés, comme s'ils avaient l'intention de revenir.»

L’écrivain a déjà été agressé à maintes reprises dans sa vie. «D'habitude, quelques mots antisémites ou racistes sont lancés mais là, rien, comme si on voulait juste me prévenir.» Il estime que la sortie prochaine de son ouvrage dans lequel il s’en prend à «l'intelligentsia» religieuse, pourrait être liée à cette intrusion. L’écrivain reconnaît pourtant que ces individus n’ont pas évoqué le livre comme étant le motif de l’agression.

Soutien de l’imam de Drancy et d’Anne Hidalgo

L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, a fait une publication sur Twitter apportant son soutien à l’intellectuel. «Toutes mes pensées vont à mon ami et mon frère Marek Halter.»

​Anne Hidalgo a également tweeté son appui à Marek Halter.

Enquête ouverte

L’écrivain a porté plainte. Selon France Bleu, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour «vol par effraction aggravé par la commission de violences». L'affaire est confiée au commissariat de Paris-centre.

Lire aussi:

Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Tags:
agression, Marek Halter, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook