France
URL courte
Par
0 93
S'abonner

«Je le trouve impardonnable, mais le voir, ça me brise le cœur», a expliqué Camille Kouchner dans l'émission Quotidien sur TMC en demandant de ne pas la mettre face à des images d'Olivier Duhamel.

Invitée sur le plateau de Quotidien ce 15 février, Camille Kouchner, qui a dénoncé des faits d’inceste du politologue Olivier Duhamel sur son frère jumeau, a dit ne pas vouloir regarder la moindre image de son beau-père. Selon elle, «c'est quelque chose qui la fragilise».

«Parce que c'est trop dur, c'est le propre de l'inceste [...]. L'inceste, c'est encore plus particulier parce que c'est fait par les gens qui nous ont élevés, qu'on aime [...]. Je lui en veux, je le trouve impardonnable, mais le voir, ça me brise le cœur. C'est ça qui est difficile», a-t-elle expliqué.

Camille Kouchner a tenu ces propos alors qu’une photo d'Olivier Duhamel était projetée dans son dos mais pas sur l'écran face à elle.

​Affaire Duhamel

Dans son livre La Familia grande, paru début janvier, Camille Kouchner accuse son beau-père d'inceste sur son frère jumeau alors qu'il avait 14 ans. Après la parution du livre, Olivier Duhamel a donc quitté son poste à la Fondation nationale des sciences politiques. En outre, la chaîne LCI et la radio Europe 1 ont rompu leurs contrats avec lui.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête à son encontre pour «viols et agressions sexuelles» et le 21 janvier, la victime présumée d’agressions sexuelles incestueuses a été entendue par la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris.

Olivier Duhamel reste présumé innocent des faits reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Lire aussi:

Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Voitures vandalisées, poubelles en feu: des violences éclatent après le match Portugal-France – vidéos
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Au Moyen-Orient, Pékin tisse sa toile alors que les troupes US quittent la région
Tags:
inceste, Olivier Duhamel, Camille Kouchner, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook