France
URL courte
Par
1137
S'abonner

Après les violences urbaines de ce week-end à Poissy, la tension n’est pas retombée dans la ville. Une patrouille a été la cible de jets de cocktails Molotov ce 16 février. Deux policiers ont été blessés pendant les interpellations.

Ce mardi 16 février, des policiers ont été la cible de jets de pierres et de trois cocktails Molotov à Poissy alors qu’ils circulaient en voiture sur les lieux, rapporte 78actu. L’un d’eux a pris feu sans toucher la voiture des fonctionnaires.

Selon le portail, les policiers ont riposté en faisant usage d’un lanceur de balles de défense (LBD) en direction des deux agresseurs.

L’un d’eux, âgé de 16 ans, a été interpellé et amené au commissariat. Au moment de son arrestation, il a blessé deux fonctionnaires: l’un au front, le second aux doigts d’une main.

L’interpellation du second suspect a été annoncée plus tard dans la journée via Twitter par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ayant également exprimé son «soutien total» aux agents.

​Un guet-apens

Le 13 février, une trentaine d’individus ont attaqué des policiers intervenus pour un attroupement de jeunes sur la voie publique à Poissy, dans les Yvelines. Hurlant à plusieurs reprises «Tuez-les», ils les ont pris pour cibles avec des tirs de mortiers d’artifice.

Les forces de l’ordre ont répliqué avec des grenades lacrymogènes et ont fait usage une fois de leur LBD. En l’absence de renforts, les délinquants ont réussi à prendre la fuite. Aucun individu n’a pour l’instant été interpellé.

Une enquête a été ouverte pour «violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique».

Lire aussi:

Euro 2020: Qui est Christian Eriksen, le joueur ayant perdu connaissance lors du match Danemark – Finlande?
Joe Biden perd le nord lors du sommet du G7 – vidéo
«L’intention était de mettre le feu»: un candidat RN agressé et aspergé d’huile à Arles – vidéo
Mélenchon enfariné avant une manifestation à Paris – vidéo
Tags:
Poissy, LBD (lanceur de balles de défense), attaque, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook