France
URL courte
Par
2713019
S'abonner

Autorisé par les autorités, un rassemblement de Génération identitaire est prévu ce samedi pour protester contre son imminente dissolution. Des organisations antifascistes organisent pour leur part une contre-manifestation, interdite.

Le groupe Génération identitaire s’érige contre la décision du ministère de l’Intérieur qui a enclenché la procédure de sa dissolution mi-février. Le ministre Gérald Darmanin a alors donné à l’organisation 10 jours pour «répondre au contradictoire», lui reprochant un «discours de haine assumé» et la «volonté d’agir en tant que milice privée».

Les membres du mouvement se rassemblent ce samedi 20 février à Paris place Denfert-Rochereau, dans le XIVe arrondissement, à 14h.

Si l’action a été autorisée par la préfecture de police, une contre-manifestation des organisations antifascistes est aussi prévue dans le quartier de Montparnasse, sans pourtant être autorisée. Selon la préfecture, les organisateurs l’ont déclarée trop tard.

Plusieurs centaines de manifestants scandaient «On est chez nous» et arboraient des pancartes «Dissous car identitaire».

Les forces de l’ordre ont été mobilisées pour prévenir la formation du moindre cortège en marge de la manifestation de Génération identitaire, selon les informations de RTL.

En janvier 2021, une enquête a été ouverte pour «provocation publique à la haine raciale» suite à une opération anti-migrants dans les Pyrénées du groupuscule.

La pétition lancée par le mouvement contre sa dissolution a recueilli à ce jour plus de 33.000 signataires.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
dissolution, manifestation, Paris, Génération identitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook