France
URL courte
Par
334943
S'abonner

Des centaines d’universitaires français, dont l’économiste Thomas Piketty et l’historienne Mathilde Larrère, réclament la démission de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, jugée «indigne» de les représenter.

«Nous ne pouvons que déplorer l’indigence de Frédérique Vidal». Dans une tribune publiée dans Le Monde, plus de 600 universitaires réclament la démission de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en réaction à ses propos sur l’«islamo-gauchisme».

«Personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche publics, docteurs et ­docteures, doctorants et doctorantes des universités, nous ne pouvons que déplorer l’indigence de Frédérique Vidal, ânonnant le répertoire de l’extrême droite sur un "islamo-gauchisme" imaginaire», indique le texte signé notamment par l’économiste Thomas Piketty, la sociologue Dominique Méda, l’historienne Mathilde Larrère, ou encore l’anthropologue Marianne Lemaire.

«Faire régner le soupçon et la peur»

Les signataires s’insurgent contre une ministre qui les «désigne coupables de pourrir l’université».

«Elle veut diligenter une enquête, menace de nous diviser et de nous punir, veut faire régner le soupçon et la peur, et bafouer nos libertés académiques. Nous estimons une telle ministre indigne de nous représenter et nous demandons, avec force, sa démission», écrivent-ils.

Ils pointent en outre «le sous-financement chronique des universités, le manque de recrutements pérennes, la pauvreté endémique des laboratoires» ainsi que «le mépris des gouvernements successifs pour les activités d’enseignement et de recherche».

Lire aussi:

Interdit d’entrée en France, un ex-dealer tunisien interpellé dans un TGV venant d’Italie
EELV provoque une nouvelle polémique avec une affiche sarcastique appelant à ne pas aller voter
Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Tags:
gauchistes, démission, ministre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook