France
URL courte
Par
2124
S'abonner

Des poussières désertiques en provenance du Sahara balayent de nouveau toute la France. En l’espace d’un mois, c'est la seconde fois que ce phénomène météorologique se produit.

Cette semaine, un vent venu du Sahara va souffler sur toute la France et entraîner des pluies de sable. «Comme le 6 février dernier: les "poussières du désert" traversent la Méditerranée et arrivent doucement sur l’Hexagone. Premières arrivées attendues ce dimanche, avec un niveau maximal demain lundi», a alerté Météo France le 21 février.

​Selon Météo Gard-Hérault, le phénomène météorologique «sera particulièrement présent sur le territoire méditerranéen et donc dans l’Hérault et le Gard».

Comme le montre cette photos, la pluie de sable s’est déjà abattue sur l’Hérault.

​Les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Orientales sont aussi touchés.

​Des photos impressionnantes du mont Blanc ont été diffusées ce lundi par le photographe environnement et météo Christophe Suarez.

​Le climatologue de Météo France, Matthieu Sorel, a diffusé quant à lui une image du ciel midi-pyrénéen.

​Ce ciel orangé est observable également à la station de ski de Val-d’Isère (Savoie).

Déjà apparus début février

Des poussières de sable du Sahara avaient déjà balayé la France début février. Le ciel au-dessus de l’Hexagone ainsi que dans les territoires avoisinants s’était teinté d’une couleur jaunâtre.

Le chercheur au Centre national de recherches météorologiques de Météo France Vincent Guidard a comparé ces deux épisodes pour France Info. Selon lui, leur ampleur diffère.

«Contrairement à l'épisode qui a touché le pays début février, cette fois, les flux et les vents sont plus forts. Le phénomène va toucher jusqu'à la Scandinavie et les particules de sable vont être transportées sur une très longue distance.»

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
Sahara, sable, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook