France
URL courte
Par
9734
S'abonner

La modélisation de deux chercheurs du CHU de Lille laisse présager une explosion du nombre de cas quotidiens de Covid-19, lesquels pourraient atteindre les 50.000 dès la mi-mars. Ils expliquent cette tendance par la contagiosité du variant anglais.

Samedi 27 février, le JDD a publié en exclusivité une modélisation de la courbe épidémique réalisée par Philippe Amouyel et Luc Dauchet, respectivement professeur et maître de conférences en santé publique au CHU de Lille. Ce modèle prend en compte les variants anglais, sud-africain et brésilien présents en France, et montre que ceux-ci remplaceront rapidement le virus d’origine.

Avec une contagiosité plus forte, ces variants engendreront une augmentation exponentielle atteignant les 50.000 cas quotidiens d’ici le 20 mars.

«Même à 20.000 contaminations par jour, c'était beaucoup en chiffre absolu sachant que mi-décembre l'objectif était de retomber à 5.000 cas. Ça permet au virus de se multiplier et donne plus de chances de générer des variants», prévient le Pr. Amouyel auprès du journal.

Les deux chercheurs avaient déjà publié des projections début février, prédisant une forte hausse dès la fin du mois sans que cela se produise. «La courbe s'est décalée dans le temps mais on retrouve toujours la même. Ça remonte […] Il y a eu le même effet au mois de septembre avant la deuxième vague: une baisse puis une augmentation», explique le Pr. Amouyel.

Le confinement inévitable?

Luc Dauchet considère quant à lui qu’«on a gagné du temps sur le moment où on n'aura pas d'autre choix que le confinement». Avec des mesures supplémentaires dès début février, il aurait été possible de l’éviter en attendant qu’assez de personnes soit vaccinées, estime Philippe Amouyel. «À ce moment-là, ça avait encore une chance de fonctionner. Mais là, ce n'est plus possible».

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
confinement, Lille, Covid-19, progression, prévisions, épidémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook