France
URL courte
Par
165136
S'abonner

De nombreux vaccinés contre le Covid-19 ont fait part à Sud Ouest de leur expérience, évoquant notamment les symptômes ressentis après l’injection et leur vie post-vaccinale.

Alors que la campagne de vaccination se poursuit en France avec 2,8 millions de citoyens déjà vaccinés, peu d’entre eux ont retrouvé leur «vie d’avant», selon des témoignages recueillis par Sud Ouest, mais ils se sentent désormais plus en sécurité.

Ne pas baisser la garde

Les personnes âgées de plus de 65 ans qui se sont fait vacciner affirment continuer à respecter les règles visant à freiner l’épidémie. Et même avec la famille, «pas question de baisser la garde».

Ils sont donc loin d’avoir retrouvé leur «vie d’avant», mais se sentent «plus libres» et «rassurés» après avoir reçu leur première dose de vaccin, rapporte Sud Ouest.

«L’inquiétude d’avoir une forme grave du Covid s’est atténuée et je vois l’avenir de façon plus sereine», témoigne un habitant de Trélissac (Dordogne), 67 ans.

Un passeport vaccinal?

D’autres personnes interrogées réfléchissent aux moyens de profiter de leur expérience de vaccination pour reprendre une vie pleine au plus vite. Un Bayonnais de 52 ans estime par exemple qu’il faudrait «permettre aux vaccinés de revivre "normalement"» et soutient l’idée d’un «passeport vaccinal».

«Cela inciterait peut-être ceux qui hésitent à se faire vacciner», avance-t-il.

Par ailleurs, certains confient être moins attentifs aux restrictions depuis qu’ils ont reçu une injection, notamment cet homme de 64 ans qui fustige le gouvernement:

«Rien ne change, puisque de toute façon tout reste fermé!»

Montrer l’exemple

Bien que vacciné, un homme de 36 ans raconte à Sud Ouest se surprendre à garder son masque alors qu’il est seul en voiture:

«J’essaie d’être encore plus attentif, pour montrer l’exemple et parce que je sais qu’être vacciné ne veut pas dire être non contaminant ou contaminé».

Enfin, côté effets secondaires, certains ont remarqué «un état grippal» pendant une courte période, un peu de «fatigue» ou des «maux de tête», mais pas plus de 48 heures.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Olivier Duhamel reconnaît les accusations d'agressions sexuelles sur son beau-fils
Tags:
France, vaccination, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook