France
URL courte
Par
6226
S'abonner

La fille de l'acteur Richard Berry, qui l’accuse de faits incestueux, a affirmé sur Europe 1 avoir «toujours dit» à son père qu'elle était «prête à lui pardonner». Elle souligne également qu’elle l’«aime» malgré tout.

Avant de se résoudre à porter plainte, Coline, fille de l'acteur Richard Berry, a dit avoir «tendu la main» à son père «des dizaines et des dizaines de fois, dans le privé» afin qu'il reconnaisse les faits incestueux dont elle l’accuse. D’après elle, «il y a un moment donné où il n'y a plus d'autre solution».

«Si j'en suis là, c'est que je n'attendais plus rien de lui. J'ai compris qu'il n'était pas capable de répondre à ma demande de reconnaissance des faits […]. J'espère, par ce biais d'une enquête, d'une autorité, arriver à un moment à une forme de paix», a-t-elle ajouté sur Europe 1 ce mercredi 3 mars.

C'est «le continuum d'une souffrance»

Fin janvier, elle a porté plainte pour «viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant» et «corruption de mineur», qui a donné lieu à l'ouverture d'une enquête par le parquet de Paris.

«C'est le continuum d'une souffrance qui ne fait que s'additionner au fil des années […]. Je me suis vraiment sentie ne pas avoir le choix que de faire ça», souligne la fille de l’acteur.

«Il a du mal à assumer»

Coline Berry, qui a évoqué «un paradoxe d'amour et de souffrance», a affirmé à Europe 1 avoir «toujours dit» à son père qu'elle était «prête à lui pardonner». «D'ailleurs il m'a demandé pardon. Là, il nie les faits en bloc, mais ça n'est pas la réalité. Il a du mal à assumer», souligne-t-elle.

«C'est toujours mon père et je l'aime. Ce n'est pas parce qu'on fait des choses monstrueuses qu'on est un monstre.»

«Accusations immondes»

Richard Berry a en effet dénoncé des «accusations immondes» et a critiqué la version des faits de sa fille, pointant du doigt un «récit qui a évolué au fil du temps». Il a aussi assuré n’avoir «jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun de (s)es enfants».

Lire aussi:

Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Vladimir Poutine «a un vrai problème»? Le Kremlin répond à Joe Biden
Tags:
agressions sexuelles, inceste, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook