France
URL courte
Par
356103
S'abonner

Tout en «invitant solennellement» les soignants à se faire vacciner, Jean Castex a regretté que «seul un soignant sur trois» soit à ce jour immunisé en France, ce qui «compromet [la] capacité à lutter efficacement contre le virus».

Alors que la campagne de vaccination progresse dans les Ehpad, où, selon les dernières informations données par Jean Castex, 60% des résidents ont déjà été vaccinés, il en va différemment des soignants dans ces établissements.

En tenant le 4 mars sa conférence de presse hebdomadaire, le Premier ministre a invité «solennellement» ces personnels à se faire vacciner «très rapidement», ceci, «pour que cette vie sociale apaisée de nos aînés résidant dans les Ehpad et les unités de soins de longue durée puisse retrouver sa pleine dimension».

Le chef du gouvernement a par ailleurs tenu à rappeler que c’est depuis janvier que «les soignants, médecins, infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, aides à domicile, sont éligibles à la vaccination».

«Or seul un soignant sur trois est aujourd’hui vacciné. Ce n’est pas normal et cela compromet notre capacité à lutter efficacement contre le virus, alors même que nous connaissons une reprise épidémique inquiétante», a estimé M.Castex.

«Ça ne suffit pas»

Olivier Véran a partagé l’avis du Premier ministre quant à la nécessité de vacciner plus de professionnels des soins.

Même si «le taux de vaccination des soignants dépasse aujourd’hui le taux de couverture classique contre la grippe observé chaque année, [...] clairement ça ne suffit pas», a souligné le ministre de la Santé.

Tout en rappelant que l’Hexagone disposait «de vaccins efficaces», dont celui d'AstraZeneca, M.Véran a promis d’écrire une lettre ce 5 mars «à l'ensemble des soignants de notre pays [...] pour les inciter très fortement à se faire vacciner»:

«Je vous le dis en franchise, quand on est soignant, il est de notre responsabilité de se protéger soi-même et d'éviter d'exposer ceux dont on prend soin au risque d'un virus qui risque de les percuter durement».

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
France, vaccination, Olivier Véran, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook