France
URL courte
Par
3924
S'abonner

Une mobilisation féministe est prévue à Paris comme dans d’autres villes françaises pour la Journée internationale des droits des femmes. Les manifestants, des femmes pour l’essentiel, souhaitent mettre en avant les défis des «premières de corvées».

Après des rassemblements samedi et dimanche, Paris est de nouveau le lieu d’une marche pour les droits des femmes ce lundi 8 mars, à l’appel d’une quarantaine d'organisations. Munis de pancartes violettes, grandes et petites, et de fumigènes, les citoyens sont venus participer à cette grève des «premières de corvées» pour exiger de «mettre fin aux discriminations et aux violences sexistes et sexuelles».

Le cortège envisage de marcher entre Port-Royal et la place de la République.

Les manifestants et manifestantes ont saisi l’occasion pour évoquer de nombreux sujets sur des pancartes: «Le sexisme tue», «Le patriarcat exploite», «La culture du viol tue», «Liberté, égalité, sonorité», ainsi que des slogans inspirant «You can change the world girl» («Tu peux changer le monde, fille»).

Pendant le week-end, des centaines voire des milliers de personnes se sont également rassemblées à Nice, Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Montpellier, Toulouse et Bastia.

Un clitoris de cinq mètres a été en outre gonflé devant la tour Eiffel.

Lire aussi:

Un gendarme frappé à la tête lors d’une bagarre dans le Gard
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
Tags:
manifestation, Journée internationale des femmes, droits des femmes, féminisme, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook