France
URL courte
Par
Sarkozy reconnu coupable de corruption (15)
144715
S'abonner

Pour le chef de file de LFI, l’actuel dirigeant français a consolidé sa position de «chef de la droite» grâce à la condamnation de Nicolas Sarkozy à trois ans de prison, dont un ferme.

La condamnation de Nicolas Sarkozy dans l’affaire dite des écoutes fait le jeu d’Emmanuel Macron à l’approche de la présidentielle 2022, estime Jean-Luc Mélenchon.

«Macron est débarrassé de la personne qui lui posait le plus de problème. Cela fait trois ans maintenant que monsieur Macron essaie d’être le chef de la droite. Il y est bien arrivé, mais pas tout à fait. Il restait l’ombre de monsieur Sarkozy, qui, s’il avait été candidat, absorbait immédiatement toute la lumière et aurait sans doute rassemblé son camp», a avancé le chef de file de LFI, invité de Dimanche en politique sur France 3.

D’après lui, sans Nicolas Sarkozy, la droite française «aura beaucoup de difficultés». Dans le même temps, il tient à rappeler le résultat obtenu par François Fillon à la dernière présidentielle:

«Vous avez observé à la dernière élection que monsieur Fillon, en dépit d’une situation absolument inouïe et jamais vue, mis en examen en pleine campagne électorale, a quand même fait 20% des voix. Donc la droite est une réalité en France. Elle a un poids historique», a-t-il souligné.

Condamnation de Sarkozy

Le 1er mars, Nicolas Sarkozy avait été condamné à trois ans de prison, dont un an ferme, dans le cadre de l’affaire dite des écoutes qui avait éclaté en 2014, deux ans après son départ de l'Élysée. Il devient ainsi le premier ex-Président de la Ve République à être condamné à de la prison ferme.

M.Sarkozy a annoncé son intention de faire appel et s’est déclaré prêt à saisir la Cour européenne des droits de l’Homme, quitte à attaquer la France, pour contester sa condamnation.

Dossier:
Sarkozy reconnu coupable de corruption (15)

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
Présidentielle française 2022, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook