France
URL courte
Par
72812
S'abonner

Une femme qui a quitté la Syrie il y a quelques mois pour fuir Daech* ne se sent plus en sécurité en France à cause de l’assassinat de Samuel Paty. «Daech* est arrivé en Europe», affirme-t-elle dans Enquête exclusive.

Une femme qui a quitté la Syrie pour la France en fuyant Daech* a confié à Bernard de La Villardière qu’elle ne s’était sentie en sécurité que pendant très peu de temps dans l’Hexagone. 

Selon elle, elle s’est sentie en sécurité quand elle est arrivée en France, mais l’assassinat du professeur Samuel Paty lui «a fait froid dans le dos».

«Je me suis dit, ça y est, Daech* est arrivé en Europe. Si ça se trouve, ils sont cachés. Peut-être que le gouvernement français ne les trouvera jamais», a-t-elle révélé.

«La loi islamique plus importante que la loi de la République»

Son témoignage intervient alors que les jeunes musulmans deviennent de plus en plus nombreux à placer la loi islamique au-dessus de la loi de la République.

Selon une étude menée par l’IFOP pour le Comité Laïcité République et rendue publique en novembre dernier, 57% des jeunes de 15 à 24 ans de confession musulmane affirment que «la loi islamique (Charia) est plus importante que la loi de la République». Un bond de 10% par rapport à l’automne 2016.

Entre-temps, le projet de loi contre le séparatisme appelé à conforter «le respect des principes de la République» a été voté par l’Assemblée nationale en première lecture à la mi-février.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un homme blessé par balle après avoir tenté d’attaquer des policiers avec deux couteaux
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Vaccin: en mode selfie sur Instagram et Tik Tok, Macron veut répondre «aux fausses informations»
«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
Tags:
Syrie, France, Daech
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook