France
URL courte
Par
7436
S'abonner

Toutes les figures du gouvernement voient leur cote de confiance augmenter, malgré les ratés des campagnes de vaccination, selon un récent sondage. À droite, les sympathisants peinent à trouver leur champion.

L’exécutif a bénéficié d’un regain de confiance ces dernières semaines, à en croire le baromètre mensuel Ipsos-Le Point pour février.

Alors que les lenteurs des campagnes de vaccination sont pointées du doigt, Emmanuel Macron atteint cependant un niveau de popularité de 41% (+6 points en un mois). Un score bien meilleur que celui de ses prédécesseurs à ce stade de leur mandat, puisque François Hollande s’établissait à 16 % en mars 2016, et Nicolas Sarkozy à 31 % en mars 2011.

Dans son sillage, toutes les pointures du gouvernement semblent profiter de cette embellie. À commencer par Jean Castex, en hausse de 4 points, à 36  % d'opinions favorables. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, progresse également, et vient même s’installer à la 5e place du baromètre avec 38% (+6 points).

Jean-Michel Blanquer en profite dans une moindre mesure: il est en hausse de 3 points, avec 28% d’opinions favorables. Seule la popularité de Gérald Darmanin stagne au sein de l’exécutif.

Personne n’émerge à droite

Autre enseignement à treize mois des élections présidentielles: la popularité des figures de proue LR s’effondre chez les sympathisants du parti. Si Nicolas Sarkozy se maintient en tête, malgré ses ennuis judiciaires, c’est la dégringolade pour François Baroin (-11 points), Xavier Bertrand (-13 points), Valérie Pécresse (-19 points), ou Christian Jacob (-14).

Les hausses chez les électeurs de droite sont à aller chercher du côté de Marine Le Pen et de Marion Maréchal (+10 points).

Toutes tendances confondues, c’est Anne Hidalgo qui connaît la plus forte baisse de ce classement mensuel (-6 points, à 23%), payant sans doute les errements de ses équipes sur la question du reconfinement parisien.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Les Républicains (LR), popularité, Jean-Michel Blanquer, Olivier Véran, Jean Castex, Emmanuel Macron, sondage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook