France
URL courte
Par
0 427
S'abonner

La dernière génération de réseau mobile, la 5G, «commencera à Paris avant la fin du mois de mars», a annoncé le PDG d'Orange, Stéphane Richard, à Europe 1. La veille, le conseil de la ville de Paris a adopté une charte de téléphonie mobile encadrant son déploiement dans la capitale.

La 5G, qui faisait débat et suscitait de nombreuses interrogations, arrivera finalement dans la capitale française. «C’est pour les prochains jours», insiste sur Europe 1 Stéphane Richard, le PDG d'Orange.

Le patron de la société de téléphonie précise que la dernière génération de réseau mobile «commencera à Paris avant la fin du mois de mars». Il «se réjouit que Paris puisse avoir accès à la 5G maintenant très vite».

«On a pris des engagements autour de la puissance d’émission des antennes, ça c’est pour le volet sanitaire. On a aussi pris un certain nombre d’engagements sur le volet éco-responsabilité, en particulier autour du recyclage des terminaux et des efforts qu’on doit déployer dans ce domaine», a tenu à souligner M.Richard.

«Engagement collectif»

Le 10 mars, le conseil de la ville de Paris a adopté, avec le soutien des élus de droite et malgré l'opposition des écologistes, la charte de téléphonie mobile encadrant le déploiement de la 5G dans la capitale et créant un Observatoire sur le sujet. M.Richard s’est prononcé à cet égard.

Selon lui, cette charte est «un document qui n’a pas une valeur juridique mais qui est vraiment un engagement collectif».

«C’est une bonne démarche de répondre à certaines inquiétudes qui ont pu s’exprimer» à travers ce document, estime le patron de l'opérateur qui regrette qu'il y ait «beaucoup de fake news autour de la 5G», alors que «plus de 20.000 études ont été faites sur le sujet dans le monde» et qu'«à ce jour, aucun risque n’a jamais été avéré nulle part».

L’arrivée de la 5G en France

Depuis fin novembre, plus de 8.600 sites 5G ont été ouverts commercialement par Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom en France, en dehors de Paris et de plusieurs grandes métropoles, selon les données diffusées en janvier par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep).

De nombreux maires écologistes ou de gauche de grandes villes avaient pris la décision d’entamer fin 2020 un «débat public», afin de notamment répondre à un «besoin de transparence» quant à d’éventuelles conséquences du déploiement de la 5G sur l'environnement et la santé. Plusieurs villes ont fini par laisser les opérateurs allumer leurs réseaux 5G, à l'image de Strasbourg, Lyon et Bordeaux.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Tags:
Strasbourg, Paris, technologie 5G, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook