France
URL courte
Par
4519
S'abonner

Si aucun nouveau confinement local n’a été décidé en France jeudi, l’exécutif n’exclut pas de devoir recourir à une telle mesure, notamment pour l’Île-de-France, rapporte BFM TV. L’évolution de la situation au cours de ces prochains jours sera décisive.

Certes, éviter à tout prix le reconfinement reste la stratégie du gouvernement, ce que ses membres ne cessent d’ailleurs de souligner. Cela s’applique même à l’Île-de-France, où la situation est préoccupante. Cependant, comme l’a souligné un ministre à BFM TV, «un confinement du week-end ou même un confinement total, rien n'est exclu». C’est l’évolution de la situation sanitaire dans les jours à venir qui en décidera.

«Il n'y a pas deux poids, deux mesures entre Paris d'un côté, Nice et Dunkerque de l'autre; s'il le faut nous reconfinerons l'Île-de-France», d’après un proche d’Olivier Véran que cite la chaîne.

Ce dernier laisse une lueur d’espoir selon laquelle des mesures supplémentaires pourraient être évitées. Il ajoute toutefois: «On est plus proche d'en prendre que de desserrer».

Confinement le week-end

Au cours de ces dernières semaines le confinement partiel, durant le week-end, a été introduit dans les zones où la situation sanitaire est la plus alarmante. Notamment celles de Nice et de Dunkerque.

Si aucun territoire ne s’est ajouté hier jeudi à la liste, Olivier Véran a envoyé un message clair: si la pression est trop forte, «nous prendrons toutes les mesures nécessaires».

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
Île-de-France, France, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook