France
URL courte
Par
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (84)
702986
S'abonner

Le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) a annoncé avoir eu des accords de production du Spoutnik V avec des entreprises en France, Allemagne, Espagne et Italie.

Dès le début de la lutte contre la pandémie, le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) s'était déclaré prêt à coopérer étroitement avec tous, dont l’Europe, quant aux livraisons du vaccin Spoutnik V.

«Le RFPI a déjà conclu des accords avec des entreprises italiennes, espagnoles, françaises et allemandes pour démarrer la production de Spoutnik V», a déclaré ce 15 mars à des journalistes un représentant du Fonds.

Il a précisé qu'«actuellement, des négociations [étaient] en cours avec un certain nombre de fabricants pour augmenter la production dans l'UE».

Selon le fonds, l'autorisation par l'Agence européenne des médicaments (EMA) du vaccin permettrait «des livraisons actives de Spoutnik V sur le marché unique européen».

«Actuellement, nous interagissons activement [avec l'EMA] dans le cadre de l'examen continu de la demande soumise», indique le RFPI.

Le Spoutnik V en Europe

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé le 4 mars avoir entamé l’examen du Spoutnik V, vaccin comptant parmi les meilleurs selon The Lancet. Moscou s’est dit par conséquent prêt à en fournir à 50 millions d'Européens à partir de juin. Alors que l’EMA n’a pas encore émis son avis, deux pays européens ont déjà opté pour son autorisation, la Hongrie et la Slovaquie. La République Tchèque envisage également de l’utiliser.

Dossier:
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (84)

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Spoutnik V, Russie, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook