France
URL courte
Par
12729
S'abonner

Faut-il reconfiner l'Île-de-France où l'épidémie de Covid progresse toujours? Invité sur France Inter, le Professeur Bruno Riou, directeur de crise de l’AP-HP, a estimé qu’en l'absence de mesures fortes du gouvernement, les 15 prochains jours seront critiques dans la région.

Compte tenu de la situation sanitaire tendue en Île-de-France, la menace d’un reconfinement plane sur Paris et l'Île-de-France. Si Jean Castex dit ne pas vouloir recourir à «un acte extrêmement fort avec des conséquences très lourdes», le professeur Bruno Riou, doyen de la faculté de médecine et directeur médical de crise de l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) alerte sur une situation qui est «presque hors de contrôle».

«J’entends beaucoup dire qu’une semaine sans confinement est une semaine gagnée. Pour moi, c’est une semaine perdue, notamment lorsqu’on considère le nombre de décès, le nombre de patients en réanimation, dont il faut rappeler qu’un sur quatre décédera et certains garderont des séquelles», expose sur France Inter le Pr Bruno Riou.

Selon lui, «en l'absence de décisions importantes du gouvernement, les 15 jours qui viennent, en termes d'admission en réanimation, sont déjà écrits».

​Face à la possibilité de contenir en partie la progression exponentielle de l’épidémie, le professeur dénonce «un échec relatif», parce que le virus a muté. «Il faut donc revoir la stratégie».

​«Il n’y a que deux traitements qui sont connus comme efficaces aujourd’hui: le confinement et la vaccination. Or cette dernière n’aura des effets que dans plusieurs mois, alors que là, on raisonne en termes de semaines», lance le professeur Riou.

«Si la situation sanitaire l'exige»

La semaine dernière, le gouvernement a jugé la situation sanitaire «tendue et inquiétante», particulièrement dans la région de la capitale où des transferts de patients ont débuté pour soulager les hôpitaux.

«Tous les outils sont en permanence sur la table. Le confinement est utilisable si la situation l'exige», a commenté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, dimanche sur BFM TV.

Le Premier ministre a à son tour promis d’utiliser «toutes les armes» à disposition des autorités pour éviter cette mesure.

«Je ne l'ai jamais caché: vaccinons, protégeons-nous, testons-nous, faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter ce confinement, mais s'il est nécessaire, nous y procéderons», a déclaré Jean Castex lors d'une discussion avec des internautes sur la plateforme Twitch.

Les élus franciliens, eux, ne sont pas tous d'accord. La maire de Paris Anne Hidalgo a réaffirmé son hostilité à un reconfinement. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a en revanche indiqué qu'elle ne s'y opposera pas «si la situation sanitaire l'exige».

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
France, confinement, Covid-19, Île-de-France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook