France
URL courte
Par
21783
S'abonner

S’exprimant en conférence de presse à l'issue du 26e sommet franco-espagnol, le Président de la République a annoncé qu’en fonction de l’évolution de la situation dans le pays, le gouvernement adoptera «sans doute» de nouvelles décisions au cours des prochains jours.

«Nous aurons à prendre dans les jours qui viennent sans doute de nouvelles décisions» pour lutter contre l'épidémie de Covid, a indiqué lundi Emmanuel Macron, en revendiquant des restrictions prises «de manière adaptée et proportionnée».

Interrogé sur un possible reconfinement de l'Île-de-France, où les services hospitaliers de réanimation subissent une forte pression, le chef de l'État a appelé à regarder «la réalité de l'épidémie, ville par ville, territoire par territoire: c'est ce que nous faisons», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Montauban.

«Nous avons tous à concilier plusieurs dimensions de la vie de notre nation: protéger les plus faibles [...], protéger notre système de santé, protéger contre la détresse qui va avec le fait d'être isolé [...], protéger en éduquant nos enfants et nos jeunes qui en ont besoin, protéger en permettant aussi à la vie économique et sociale de se poursuivre», a poursuivi Emmanuel Macron, en faisant valoir que «c'est cet ensemble qu'il faut à chaque instant, constamment, prendre en considération de manière adaptée et proportionnée».

«Le maître du temps, c'est le virus, malheureusement», a encore souligné le président de la République, qui a indiqué avoir par ailleurs «demandé au gouvernement de travailler pour que, dans les prochains jours, nous puissions redonner de la visibilité à nos concitoyens sur le calendrier».

Situation en Île-de-France

«En sursis», bientôt «hors de contrôle»: l'exécutif compte sur les transferts de malades pour soulager les hôpitaux d'Île-de-France saturés par le Covid-19, mais il devra aussi trancher rapidement sur un possible reconfinement de la région parisienne.

Avec six évacuations quotidiennes par voie aérienne à partir de lundi, puis une «opération plus massive» par TGV médicalisés en fin de semaine, selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, les autorités sanitaires estiment à une centaine au total les transferts de patients soignés en services de réanimation de l'Île-de-France vers d'autres régions d'ici la semaine prochaine.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
Covid-19, décision, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook