France
URL courte
Par
17661
S'abonner

Le chef du gouvernement français a confirmé sur BFM TV que la possibilité d’un confinement au moins partiel de l'Île-de-France était «sur la table» mais que la décision n’avait pas encore été prise.

Le Premier ministre Jean Castex a estimé mardi 16 mars que le moment semblait venu pour mettre en place de nouvelles mesures sanitaires en Île-de-France, la région étant confrontée à une forte progression des cas de coronavirus.

«Il me semble que le moment est venu pour envisager des dispositions pour la région francilienne», a-t-il lancé sur BFM TV.

Pour autant, la mesure et ses éventuelles modalités n’ont «pas encore» été décidées par les autorités.

Les tensions hospitalières conjuguées au niveau élevé de l'incidence dans un certain nombre de régions et départements français confrontent le gouvernement à la question d'un éventuel reconfinement coûteux tant économiquement que socialement.

Bilan actuel

La France a recensé 29.975 nouvelles contaminations au coronavirus en l'espace de 24 heures tandis que 320 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, ont annoncé mardi les autorités sanitaires.

Sur le front des vaccinations, les autorités font état de 5.295.735 premières injections réalisées en France, soit 144.104 de plus en 24 heures, dans un contexte marqué par la suspension, comme dans plusieurs autres pays, de l'administration des vaccins contre le coronavirus produits par AstraZeneca.

Jean Castex a déclaré être prêt à se faire vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca si l'Agence européenne des médicaments (EMA) confirmait son innocuité.

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Tags:
France, Covid-19, Île-de-France, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook