France
URL courte
Par
4550
S'abonner

Mis en examen pour viol, Gérard Depardieu a passé une rude semaine, suite aux révélations d’une ex-compagne et à la vente désastreuse de sa maison en Belgique.

Accusé de viol par une jeune comédienne et dans l’œil du cyclone après sa mise en examen en décembre, Gérard Depardieu n’a pas vu ses affaires s’arranger cette semaine.

L’acteur a d’abord vu un ancien flirt, Caroline Barclay, se livrer à quelques indiscrétions sur la chaîne Non Stop People. La femme d’affaires, qui assure avoir entretenu une brève liaison avec le monstre sacré du cinéma français, a expliqué en avoir eu «peur» par moments.

«J'avoue qu'il me faisait un peu peur dans un sens, vous savez, Gérard, excessif, volubile, il buvait beaucoup à l’époque. (…) C’est vrai que j’étais jeune, mais quand même, il m'a fait un peu peur, alors j'ai arrêté», a-t-elle confié sur Non Stop People.

L'ex-épouse d'Eddy Barclay s’est épanchée sur la personnalité de l’acteur, susceptible selon elle d’envoyer «une main aux fesses» de temps à autre. Elle a précisé que cette attitude ne l’avait personnellement jamais gênée, avant d’ajouter ironiquement: «C’est vrai, de nos jours…».

Caroline Barclay a cependant souligné qu’elle ne pensait pas Gérard Depardieu capable de «déraper», au point de forcer quelqu’un à avoir des relations sexuelles.

À l’heure où plusieurs grands noms du monde du spectacle et de la culture font face à de semblables accusations de viol, à l’instar de PPDA ou de Richard Berry, Caroline Barclay s’est encore dit «méfiante», rappelant que Gérard Depardieu était une personnalité «assez fortunée».

Soucis immobiliers

La fortune de Gérard Depardieu, justement, il en a été question cette semaine, après la vente de sa villa de Néchin.

Tenté par l’exil belge avant d’acquérir la nationalité russe en 2013, Gérard Depardieu avait en effet acheté une propriété à 1,2 million d’euros en 2012, à quelques kilomètres de la frontière avec la France. Faute d’acquéreurs, la villa a finalement été revendue 500.000 euros, selon le groupe Sudpresse.

Les accusations de viol à l’encontre de l’acteur avaient pris une nouvelle dimension après l’examen des caméras de surveillance de son domicile, fin février. Les images montrent Gérard Depardieu pratiquer une «pénétration digitale» sur la plaignante, avant que le couple ne monte à l’étage, rapportait alors Le Parisien. La comédienne d’un vingtaine d’année assure avoir agi «sous l’effet de la tétanie» ajoutait le quotidien. L’acteur fétiche de Bertrand Blier se dit pour sa part innocent de ces faits, qui auraient été commis en 2018.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
Belgique, acteur, immobilier, viol, Gérard Depardieu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook