France
URL courte
Par
433782
S'abonner

Avec la mise en place de nouvelles restrictions annoncées la veille par l’exécutif, les Franciliens semblent fuir leur région. En témoignent la hausse des réservations de billets pour ce week-end, les gares surpeuplées, ainsi que les bouchons sur les routes.

Suite à l’annonce hier 18 mars d’un nouveau confinement dans 16 départements dont ceux d'Île-de-France, de nombreux Parisiens se sont rués vers les destinations de l’Ouest épargnées par les restrictions.

Trains complets, gares envahies

Ainsi, la SNCF fait état du doublement des réservations de trajets en train jeudi, par rapport à la veille, relate Ouest-France. Pour les trains longue distance, la hausse des réservations pour ce week-end est de 20%, poursuit la source.

​Ce sont notamment les destinations Paris - Trouville-Deauville, ainsi que Paris-Caen-Cherbourg où cette hausse est particulièrement visible, indique le quotidien régional, se référant à la compagnie ferroviaire.

​Décrivant à Ouest-France la situation à Montparnasse, un témoin indique que la gare était «envahie de monde». De même pour Saint-Lazare.

Routes prises d’assaut

Après les trains, ce sont les routes qui sont surchargées en Île-de-France. Vers 17h30, 409 kilomètres de bouchons étaient recensés dans la région, d’après le site Sytadin.

​Confinement dans 16 départements

S’exprimant le 18 mars sur les nouvelles mesures censées freiner l’épidémie dans les zones les plus touchées, Jean Castex a annoncé un confinement de quatre semaines au moins en Île-de-France, dans les Hauts-de-France, ainsi que dans les départements des Alpes-Maritimes, de l’Eure et de la Seine-Maritime.

La mesure entre en vigueur ce vendredi soir à minuit.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
train, gare, capitale, exode, Île-de-France, confinement, France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook