France
URL courte
Par
10135
S'abonner

Tout en promettant de «la compréhension» de la part des forces de l'ordre, le ministre de l'Intérieur a précisé que la police allait verbaliser «ceux qui manifestement n'ont pas envie d'appliquer les règles».

Gérald Darmanin a promis vendredi que les forces de l'ordre feraient preuve de «compréhension» et de «pédagogie» pendant le nouveau confinement, tout en avertissant que ceux qui contreviendront «manifestement» aux règles seront sanctionnés.

«Il y aura de la compréhension et de la pédagogie parce que nous luttons contre une maladie qui tue, et qui tue beaucoup de gens», a déclaré à la presse le ministre, en visite au Service central de la police technique et scientifique, à Ecully, près de Lyon.

«Dans les prochaines heures, un décret va sortir, qui va permettre de bien cadrer tous les motifs d'exception, qui permettront aux Français de bien savoir ce qu'ils doivent ou ne doivent pas faire», a précisé M. Darmanin.

«Les policiers et les gendarmes, dans un souci de grande pédagogie mais aussi d'intervention, quand les choses ne seront pas au rendez-vous de la solidarité sanitaire, puisque chacun doit faire attention pour protéger l'autre, auront l'occasion de verbaliser», a-t-il poursuivi, en visant notamment «ceux qui manifestement n'ont pas envie d'appliquer les règles».

Des décisions «difficiles»

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé un nouveau confinement de quatre semaines à partir de 19 mars soir minuit pour seize départements, dont Paris et sa région, face à la progression de l'épidémie de Covid-19. Dans le reste du pays, le couvre-feu est retardé à 19H00.

Pour le ministre de l'Intérieur, il s'agit de décisions «difficiles» mais le couvre-feu à 19H représente «un geste» notamment pour «ceux qui vivent avec de jeunes enfants ou dans des logements plus petits».

Auparavant, le ministre a échangé pendant près d'une heure avec des membres de la police scientifique dans le cadre du Beauvau de la sécurité.

«On vous doit un statut qui est meilleur que celui que vous avez aujourd'hui», a déclaré M. Darmanin, qui a dit «s'engager à améliorer la l'attractivité, la formation, la mobilité de la rémunération» de ces fonctionnaires.

«On doit faire un effort pour vous garder et vous faire sentir pleinement comme étant des policiers car vous êtes sur des scènes de crime, vous êtes marqués “police″, vous pouvez être menacés», a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
police, confinement, Gérald Darmanin, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook