France
URL courte
Par
123714
S'abonner

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a plongé au mois de mars, avec 60% de rejet et seulement 37% d’opinions favorables, un résultat fortement influencé par la manière dont le chef de l’État gère la crise sanitaire, affirme le JDD à l’issue d’un sondage.

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a connu une chute au mois de mars, le taux des mécontents atteignant 60%, soit 4 points de plus, et celui des satisfaits 37%, soit 4 points de moins, selon le baromètre Ifop pour le Journal du dimanche. Toutefois, elle reste plus élevée que celle de ses prédécesseurs à la même époque: François Hollande ne disposait que de 17% d’avis favorables et Nicolas Sarkozy de 29%.

«C’est un tournant qui marque la fin d’une parenthèse enchantée entre sa cote présidentielle qui restait jusque-là élevée et une gestion de la crise qui était rejetée, explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Désormais, il est touché en plein cœur.»

L’insatisfaction est particulièrement évidente chez les artisans et commerçants, chefs d’entreprise, ainsi que les 25-34 ans, victimes de la crise économique.

Toujours selon le sondage, Emmanuel Macron perd la confiance de la majorité des catégories, y compris chez les cadres supérieurs, les plus de 50 ans et les retraités. Des chiffres en baisse dus à la gestion de la crise sanitaire et aux ratés de la campagne vaccinale, selon le JDD.

Pour ce qui est du Premier ministre, Jean Castex, son «score» est de 60% d’avis négatifs sur son action contre 36% de satisfaits.

Le sondage a été réalisé du 11 au 18 mars par Internet et par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1.911 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, avec une marge d'erreur de 1 à 2,3 points.

Différentes sources

Une étude réalisée au début de mars 2021 par Elabe pour Les Échos et Radio classique citait déjà le chiffre de 60%, celui de Français disant ne pas se fier au Président, dont 31% catégoriquement. Ceux qui accordaient leur confiance à Emmanuel Macron pour sa façon d’affronter les problèmes se dressant devant le pays étaient 34%. 

Toutefois, un sondage réalisé par l’IFOP pour Paris Match et Sud Radio indiquait début mars que le chef de l'État avait enregistré 48% de satisfaits chez les moins de 35 ans pour atteindre 62% chez les 18-24 ans. 

Un mois plus tôt, la cote de confiance d’Emmanuel Macron était déjà en brusque hausse auprès des 18-24 ans, d’après le baromètre d’Elabe pour Les Échos et Radio Classique, qui soulignait que le chiffre avait progressé de 11% en trois mois. 

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
cote de polularité, sondage, Jean Castex, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook