France
URL courte
Par
23616
S'abonner

Testée positive au Covid-19 le 14 mars, la ministre du Travail Élisabeth Borne «a été placée sous surveillance médicale dans un hôpital de la région parisienne», et son état de santé est «en voie d'amélioration», a indiqué le ministère le 22 mars dans un communiqué.

Testée positive au Covid-19, Élisabeth Borne a été hospitalisée, annonce le 22 mars le ministère du Travail.

Selon le communiqué cité par l'AFP, la ministre du Travail «a été placée sous surveillance médicale dans un hôpital de la région parisienne», et son état de santé est «en voie d'amélioration».

Élisabeth Borne a annoncé ce 14 mars sur Twitter avoir été contaminée au coronavirus. La ministre du Travail a fait part de quelques symptômes du Covid-19 mais a affirmé se sentir bien. 

Le Covid jusqu'à l'Élysée

En France, le Covid-19 a pénétré même au sommet de l’État. En décembre dernier, Emmanuel Macron a annoncé avoir été testé positif, ce qui a obligé de nombreux ministres, identifiés comme cas contact, à s’isoler. Le chef de l’État a passé sept jours en isolement, comme l’exigeait le code sanitaire de l’époque. Pour rappel, fin février, sur fond de circulation de nouveaux variants du coronavirus, jugés plus contagieux, la période d’isolement de tous les cas confirmés a été allongée à 10 jours.

La ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé samedi 20 mars avoir des «symptômes respiratoires» de la maladie.

En septembre dernier, un autre membre du gouvernement, Bruno Le Maire, avait attrapé le virus. Alors qu’au début le ministre de l'Économie affirmait ne souffrir d’«aucun symptôme», il a ensuite reconnu, au micro de France Inter, le caractère «violent» de la maladie en expliquant qu’elle n’était «pas comme les autres».

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
Covid-19, Élisabeth Borne, contamination, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook