France
URL courte
Par
31473
S'abonner

Le gouvernement a lancé une nouvelle campagne intitulée «Dedans avec les miens, dehors en citoyen» visant à expliquer aux Français les règles de base de lutte contre le coronavirus. Cette clarification arrive suite à la «cacophonie» provoquée par les attestations de déplacement de ce week-end, «pas appréciée» par le Président, relate Le Parisien.

Une explication des règles de conduite pour les habitants des zones soumises à des «mesures de restriction renforcées»: le 22 mars, le gouvernement a rendu public un court guide suite à la confusion provoquée ce week-end par la publication de plusieurs attestations de déplacement.

«On a honnêtement manqué de clarté pendant deux jours. Alors le Premier ministre a relayé des informations assez claires sur les nouvelles règles, à la demande expresse du Président de la République qui n'a clairement pas apprécié l'impression de cacophonie autour des attestations», a expliqué un participant à une réunion gouvernementale tenue lundi, indique Le Parisien.

Ainsi, parmi les consignes comprises dans la partie «Dedans avec les miens», se trouvent: «Je ne reçois pas chez moi», «Je ne me rends pas chez les autres», «Je télétravaille sauf impossibilités», «J’aère régulièrement mon logement» ou encore «Je ne sors plus après 19h, sauf pour mon travail ou une urgence, avec une attestation».

La section «Dehors en citoyen» comprend les recommandations suivantes:

  • «Je porte le masque et je respecte les distances»
  • «J’évite de manger ou de boire si je ne suis pas seul ou avec les personnes de mon foyer»
  • «Je ne quitte pas ma région ou mon département sauf motif impérieux ou professionnel, justifié par une attestation»
  • «Je peux sortir jusqu’à 19h pour des motifs autorisés»
  • «Au-delà de 10 km, je dois avoir une attestation justifiant le motif de mon déplacement»
  • «Je peux retrouver des amis dehors mais à 6 maximum et en respectant les gestes barrières»

Les Français traités comme «des enfants en maternelle»

Or, les éléments de langage employés par Matignon semblent ne pas avoir été appréciés de tous.

«Qui peut encore penser que ces machins sont intéressants et utiles», a soupiré un ministre lors de cette même réunion, précise Le Parisien.

Le vice-président du Rassemblement national Jordan Bardella a quant à lui estimé que le gouvernement parlait aux Français «comme on parle à des enfants en maternelle».

Lire aussi:

Édouard Philippe «porte tout l'échec» du début de quinquennat selon le président des Républicains
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Tags:
gouvernement, Jean Castex, Paris, hôtel Matignon, Français
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook