France
URL courte
Par
15558
S'abonner

Théâtre d’un important incendie ce 30 mars, accompagné de l’explosion de bouteilles de gaz, un établissement scolaire en Haute-Garonne a été évacué. D'après les informations disponibles dans l'immédiat, aucun blessé n’est à déplorer.

Un incendie s’est déclaré ce 30 mars sur un chantier à l'intérieur d’un groupe scolaire de Saint-Gaudens en Haute-Garonne, rapportent les pompiers du département, engagés dans la localisation du feu, dans un tweet. D’après des images disponibles, des détonations s’y sont également produites.

Ainsi, une vidéo montre une explosion dans un bâtiment déjà en proie aux flammes.

​Les soldats du feu prient d’éviter le secteur pour «ne pas gêner les secours».

Évacuation et premier bilan

Quelque 1.000 élèves ont été évacués des locaux, informe France 3 Occitanie. Selon le premier bilan, aucun blessé parmi les enfants, ni parmi les adultes n’est à déplorer, est-il précisé.​ Deux élèves ont tout de même été transportés à l'hôpital de Saint-Gaudens pour avoir ingéré de la fumée sans gravité, détaille le média.

À regarder cette vidéo de près de 10 minutes, transmise en direct sur Facebook, l'évacuation de l'établissement a été effectuée assez calmement. Les bruits d’une explosion dans un bâtiment pris par la fumée noire y sont également distincts. Il s’agit de l'une des deux détonations qui se sont produites au cours des faits en raison de l’explosion de bouteilles de gaz, d’après les informations de France 3 Occitanie.

Toujours selon la chaîne de télévision régionale, une enquête a été ouverte afin d’établir les circonstances exactes de cet incendie et d'en trouver les responsables.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
explosion de gaz, Haute-Garonne, incendie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook