France
URL courte
Par
Réforme de l'islam de France (7)
16297
S'abonner

Le projet de loi contre le séparatisme, examiné actuellement par le Sénat, peut-il vraiment enrayer le communautarisme et éviter le péril islamiste dénoncé par l’exécutif? Pour en débattre, Sputnik reçoit Robert Ménard, maire de Béziers, et Najwa El Haïté, avocate et adjointe au maire d’Évry.

«La peur de la classe politique de se faire traiter d’“islamophobe” fait que jamais dans ce texte, on ne dit pas explicitement que ce sont les islamistes radicaux qui menacent la laïcité en France!», attaque d’emblée Robert Ménard.

Face à lui, l’avocate Najwa El Haïté défend le projet de loi contre le séparatisme, qui été rebaptisé «projet de loi confortant les principes républicains». Le texte suffira-t-il à enrayer le communautarisme ou a-t-il été dévoyé et vidé de sa substance?

Déléguée générale de Territoires de progrès, un mouvement politique de centre-gauche fondé par Jean-Yves Le Drian, rattaché à la majorité présidentielle, Najwa El Haïté estime que le projet de loi actuellement examiné au Sénat «va dans le bon sens» et qu’il serait «une première étape». «C’est la première fois qu’on va aussi loin!», lance-t-elle, avant de mettre en garde:

«La majorité des Français de confession musulmane, et j’en fais partie, ne se reconnaissent pas du tout dans cet islam radical, où la place des femmes est réduite à peau de chagrin. Les Français de confession musulmane sont les premières victimes de cette idéologie mortifère!», assène celle qui est également adjointe au maire d’Évry.

Alors que les sénateurs ont voté ce mercredi 31 mars l’amendement proposé par Les Républicains visant à interdire le port du voile islamique pour les accompagnatrices de sorties scolaires, le maire de Béziers propose d’aller plus loin et se dit favorable à son «interdiction dans tout l’espace public»: «c’est le premier pas vers une radicalisation», justifie-t-il. Et «vers la soumission des femmes», martèle l’ancien journaliste.

Dossier:
Réforme de l'islam de France (7)

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
burqa, niqab, port du voile, laïcité, Emmanuel Macron, Gérald Darmanin, Marlène Schiappa, communautarisme, séparatisme, islam, islamisme, Robert Ménard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook