France
URL courte
Par
9493
S'abonner

Malgré un boycott massif, le Sénat français a adopté les nouvelles restrictions relatives au Covid-19 annoncées la veille par Emmanuel Macron.

Le Sénat français a adopté ce jeudi 1er avril les nouvelles restrictions relatives au Covid-19, seuls 45 sénateurs sur 348 ont pris part au vote, pour un total de 41 suffrages exprimés.

La plupart des sénateurs, de droite comme de gauche, se sont abstenus de voter dénonçant «un simulacre de démocratie».

Plus tôt dans la journée, l'Assemblée nationale avait aussi approuvé les nouvelles restrictions annoncées par Emmanuel Macron face à l'épidémie de Covid-19, mais la quasi-totalité de l’opposition avait boycotté le scrutin en dénonçant «une mascarade».

Mesures annoncées par Macron

Les votes ont eu lieu au parlement au lendemain de l'allocution radio-télévisée d'Emmanuel Macron, annonçant un nouveau tour de vis face à l'épidémie de Covid-19 et invitant les Français à «fournir un effort supplémentaire» mais sans confinement strict. Parmi les mesures annoncées figure la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées pendant trois à quatre semaines alors que le gouvernement avait précédemment misé sur la poursuite de l'ouverture des établissements scolaires.

Les restrictions en vigueur depuis la mi-mars dans 19 départements, dont tous ceux d'Île-de-France et des Hauts-de-France, seront étendues à l'ensemble du territoire pour quatre semaines à partir du 3 avril. Cela fera passer le nombre d'établissements fermés de 90.000 à 150.000 et le coût total des aides aux entreprises à 11 milliards d'euros par mois, selon Bercy.

Lire aussi:

«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
Plus de 700 migrants secourus durant le week-end en Méditerranée
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
France, Sénat français, restrictions, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook