France
URL courte
Par
14949
S'abonner

Hospitalisée le 24 mars puis placée sous «oxygénothérapie renforcée», la ministre française de la Culture Roselyne Bachelot est sortie de l'hôpital.

Admise pour des complications liées au Covid-19, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot est sortie de l'hôpital ce jeudi 1er avril, a appris l'AFP auprès de son entourage.

«Elle est sortie de l'hôpital, elle entame une période de convalescence», indique cette même source.

Âgée de 74 ans, la ministre avait été testée positive le 20 mars «à la suite de symptômes respiratoires», avant que son entourage annonce son hospitalisation. Ancienne ministre de la Santé, elle avait reçu une première dose de vaccin trois jours avant d'être testée positive.

«Oxygénothérapie renforcée»

Le 25 mars, Mme Bachelot annonçait sur sa page Twitter qu'elle était placée sous «oxygénothérapie renforcée». Ce traitement vise notamment à apporter artificiellement de l’oxygène à un malade de façon à rétablir ou à maintenir un taux normal dans le sang.

Une autre ministre, celle du Travail, Élisabeth Borne, 59 ans, avait également été hospitalisée pendant quelques jours.

Ce jeudi 1er avril, la France fait état d'une légère hausse du nombre de personnes en réanimation au cours des dernières 24 heures. Le nombre de décès liés au Covid-19 a augmenté de 313 dans le pays. Le 30 mars, la France a dépassé le seuil des 95.000 morts depuis le début de l’épidémie.

Le pic des contaminations attendu pour bientôt

Olivier Véran a estimé sur France Inter que le pic épidémique des contaminations pourrait être atteint «d'ici 7 à 10 jours», et deux semaines plus tard pour le pic de patients en réanimation.

Selon les autorités sanitaires françaises, 8.806.108 personnes ont reçu au moins une injection d'un vaccin contre le Covid-19 et 2.956.205 personnes les deux doses.

Plus tôt dans la journée, l'Assemblée nationale et le Sénat ont approuvé les nouvelles mesures de lutte contre l'épidémie annoncées la veille par Emmanuel Macron.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Roselyne Bachelot, France, Covid-19, hospitalisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook