France
URL courte
Par
Polémique autour des dîners clandestins en France (34)
1312514
S'abonner

Réagissant aux déclarations de Pierre-Jean Chalençon qui a évoqué «un énorme poisson d’avril» et accusé des journalistes de M6 de «calomnies», ces derniers insistent sur la crédibilité de leur reportage sur les dîners clandestins et parlent de la présence d’«au moins un membre du gouvernement» à une des soirées en question.

La Société des Journalistes de M6, chaîne privée qui a diffusé un reportage sur des dîners clandestins dans le Palais Vivienne, a publié ce mardi 6 avril un communiqué dans lequel elle «réfute» les propos de Pierre-Jean Chalençon, organisateur présumé de ces soirées.

​Alors que le collectionneur les accuse de «calomnie» et leur reproche «une sorte de guet-apens», les journalistes soulignent que leur travail a été effectué avec «rigueur» et dans «le parfait respect des règles déontologiques».

Dans un communiqué des journalistes écrivent que malgré ses affirmations, Pierre-Jean Chalençon n’a pas été «harcelé» mais a rappelé lui-même l’un de leurs collègues qui lui avait envoyé un SMS en se présentant comme un professionnel de la presse qui enquêtait sur les soirées clandestines.

Ils insistent en outre sur le fait qu’il y avait une quarantaine de personnes, ce qui est prouvé par les images, et non une dizaine comme l’affirme le collectionneur. Selon les journalistes, leur enregistrement confirme également que l’entrée était payante.

Enfin, les journalistes reviennent sur la phrase de Pierre-Jean Chalençon diffusée le 2 avril dans le reportage: «J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres».

S’il a soutenu ce matin sur BFM TV que ces propos étaient «un énorme poisson d’avril», les journalistes évoque «d’autres sources» qui leur ont confirmé en «off» la présence d’«au moins un membre du gouvernement à l'un de ces dîners».

Invitation de Gabriel Attal

Ce mardi 6 avril, Marlène Schiappa a confirmé, sans préciser la date, que le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait effectivement reçu «une invitation» à un dîner similaire, mais qu’il l’avait «fermement» refusée en raison des mesures sanitaires.

Pour rappel, dans une vidéo diffusée début février, Pierre-Jean Chalençon avait évoqué le nom de «son ami» Gabriel Attal qui devait venir «dîner prochainement». De son côté, l'entourage du porte-parole du gouvernement a fait part de son «étonnement», soulignant que celui-ci ne connaissait pas M.Chalençon et n’avait jamais participé à «un quelconque dîner ou soirée».

Dossier:
Polémique autour des dîners clandestins en France (34)

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Bruno Retailleau accuse Macron d’avoir «confondu l’autorité et le narcissisme»
L’ex-Monsieur Brexit inquiet d’une sortie française de l’UE
Tags:
Gabriel Attal, Pierre-Jean Chalençon, dîner
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook