France
URL courte
Par
Polémique autour des dîners clandestins en France (34)
5334
S'abonner

Lors d’une perquisition menée au domicile parisien du chef Christophe Leroy, soupçonné d’avoir organisé des dîners clandestins en dépit des mesures sanitaires, les enquêteurs ont découvert plusieurs cartons d’invitation le compromettant, informe BFM TV.

Le lendemain d’une perquisition au domicile du cuisiner Christophe Leroy, effectuée suite au reportage de M6 sur des dîner clandestins à Paris, BFM TV a annoncé que de nombreux «cartons d'invitation à des déjeuners, dîners, brunchs, apéritifs ou encore cocktails dînatoires organisés» par ce chef ont été retrouvés.

D’après le média, qui publie ce jeudi 8 avril une photo de certains de ces cartons d'invitation, il s’agit d’événements qui auraient eu lieu entre fin octobre et le 1er avril dernier, soit pendant la période où les restaurants devaient être fermés en raison de l’épidémie.

​BFM TV précise que ces repas étaient organisés dans un club privé nommé le Leroy's Business Club, dans le VIIIe arrondissement de Paris, un appartement de 130 mètres carrés qui est également un domicile particulier du cuisinier.

Cette perquisition a été effectuée dans le cadre d'une procédure ouverte par le parquet de Paris pour «mise en danger de la vie d'autrui» et «travail dissimulé». Une autre perquisition, toujours dans le cadre de l’affaire des dîners clandestins, a eu lieu ce jeudi dans l’appartement du collectionneur Pierre-Jean Chalençon, rue Vivienne, à Paris.

Le cuisinier se défend

Jeudi, par la voix de son avocat Me Thierry Fradet, l’homme a déclaré «que les prestations qu’il a effectuées l’ont été, comme la loi l’autorise, dans des domiciles privés et non pas dans des établissements recevant du public (ERP) de type restaurant».

Dénonçant un «mauvais procès» à l'encontre de son client, l’avocat a souligné qu’«aucun membre du gouvernement n'a participé aux repas».

Interrogé par CheckNews, M.Leroy a assuré dimanche n’avoir «aucun restaurant» et a nié toute implication dans l’organisation de dîners clandestins. Il a pourtant préféré mettre fin à la conversation après la question sur les publications Instagram ouvertes à la vue de tous et consacrées aux dîners organisés.

Des internautes ont publié en outre une capture d’écran d’une publication Instagram en date du 14 mars, qui a depuis été supprimée, où le chef annonçait un repas de Pâques, évoquant «un moment d’exception au palais Vivienne le 1er avril pour un dîner-soirée, à partir de 17h45 autour d’un menu caviar et champagne».

Dossier:
Polémique autour des dîners clandestins en France (34)

Lire aussi:

La France presse le FMI d'examiner le rapport sur sa directrice générale
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
Christophe Leroy, Paris, dîner, Pierre-Jean Chalençon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook