France
URL courte
Par
184726
S'abonner

La journaliste Nadiya Lazzouni considère que les menaces de mort dont elle a fait l’objet visent également «l'ensemble de la communauté musulmane de France», confiant à BFM TV avoir demandé une protection policière.

L’Élysée affirme «prendre très au sérieux» les menaces que la journaliste et productrice Nadiya Lazzouni a reçues à travers une lettre envoyée à son domicile. Interrogée par BFM TV, elle dit être en contact avec le conseiller en sécurité intérieure d’Emmanuel Macron qui lui a indiqué «qu'il fallait diligenter une enquête pour pouvoir apprécier le degré de ces menaces».

Selon Mme Lazzouni, les menaces sont liées «au contexte politico-médiatique» actuel.

«J'ai demandé à être protégée et les autorités réfléchissent à un dispositif de sécurité à mettre en place. Je suis en relation avec eux», fait-elle savoir.

La journaliste voit dans le message anonyme reçu – qui dit qu’elle fait partie de la «bande de p*tes islamistes» et qu’elle mérite une «balle dans la nuque» – «une véritable chasse aux sorcières, d’abord contre les islamistes», puis contre «l'ensemble de la communauté musulmane de France».

Reconnaissante pour le soutien

Nadiya Lazzouni avait tiré la sonnette d’alarme, interpellant le Président de la République, le ministre de l’Intérieur et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté. Marlène Schiappa lui a apporté son soutien, indiquant que si elle souhaitait déposer plainte, «la justice pourra s’en saisir».

Le député Éric Coquerel a de son côté dénoncé les «lois discriminatoires» qui servent de terreau à de telles attaques.

La militante Rokhaya Diallo et plusieurs journalistes ont également condamné cette agression.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Tags:
France, musulmans, journalistes, menace de mort
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook