France
URL courte
Par
7235
S'abonner

Après les vaccinodromes, un premier «vaccidrive» a été mis en place sur le parking d’une clinique dans l’Hérault. Chacun pourra y être immunisé en restant dans son véhicule.

Alors que la situation épidémique reste tendue, la France accélère ces dernières semaines sa campagne de vaccination contre le Covid-19, notamment avec l’ouverture de dizaines de grands centres dédiés.

Le premier «vaccidrive» de l’Hexagone, permettant de se faire vacciner contre le coronavirus sur rendez-vous en restant dans sa voiture, a ainsi été ouvert ce 13 avril sur le parking de la clinique de Saint-Jean-de-Védas, dans l’Hérault, près de Montpellier, a annoncé le préfet du département.

Ce centre a été validé par l’Agence régionale de la santé et par la préfecture de l’Hérault.

Chaque candidat à la vaccination doit simplement ouvrir sa vitre et remonter sa manche pour obtenir une injection. Mais au préalable, il doit effectuer une consultation pré-vaccinale, selon le préfet. En outre, sur place seront présents un médecin, deux infirmières et une secrétaire, comme dans un vaccinodrome classique.

La personne vaccinée pourra continuer sa route à l’issue des 15 minutes de surveillance obligatoire, souligne la source.

Ceux qui souhaitent se faire immuniser à ce «vaccidrive» doivent prendre un rendez-vous sur la plateforme médicale Doctolib.

Les personnes éligibles

Franceinfo précise que ce lieu de vaccination est destiné à un public plus jeune et plus mobile. De plus, il doit concerner davantage les personnes de passage à Montpellier et résidant dans des communes rurales moins accessibles à la vaccination de masse.

«Je suis très fier que Saint-Jean-de-Védas accueille le premier vaccidrive. Les gens vont venir de tout le sud de la France et les habitants de la commune vont pouvoir trouver des créneaux horaires pour se faire vacciner», a déclaré François Rio, maire de Saint-Jean-de-Védas, cité par le média.

Près de 2.000 vaccins par semaine

D’après la préfecture de l’Hérault, le but de ce lieu est d’immuniser un maximum de personnes. La clinique de Saint-Jean-de-Védas fait déjà office de centre de vaccination, où environ 700 personnes reçoivent une injection quotidiennement.

Avec ce service, le groupe Cap Santé, à l’origine du projet, espère doubler le nombre d’injections réalisées chaque jour, a souligné la préfecture de l’Hérault.

Selon les chiffres de l'ARS Occitanie, le cap du million de premières injections a été franchi le 10 avril dans la région.

Auparavant, un grand vaccinodrome avait ouvert ses portes à Saint-Denis au sein du Stade de France, dans un département sérieusement touché par la troisième vague de coronavirus.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
véhicule, centre, Covid-19, vaccination, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook