France
URL courte
Par
14241
S'abonner

Selon les chiffres officiels, la France pourrait bientôt atteindre le seuil des 100.000 décès liés au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Ainsi, Emmanuel Macron pourrait prendre la parole, relate RTL.

La barre des 100.000 morts est bientôt franchie, avec plus de 99.130 décès liés au Covid-19 enregistrés pour l’heure depuis le début de la pandémie.

Le seuil devrait être atteint dans les jours qui viennent et le Président de la République envisage de s’adresser aux Français le jour où ce nombre sera passé, rapporte RTL en se référant à un proche du chef de l'État.

Cependant, la forme que prendra cette intervention (déplacement, prise de parole ou simple message écrit) reste inconnue.

«Tout n'est pas encore calé», a confié un proche.

C’est avec cette sombre perspective qu’Emmanuel Macron avait commencé son allocution le 31 mars.

«Faisons très attention à nos mots, a souligné un ministre, cité par RTL. Derrière chaque mort, il y a une douleur immense et beaucoup de colère».

La situation ailleurs en Europe

À titre de comparaison, à échelle européenne, le Royaume-Uni compte plus de 127.000 décès liés au coronavirus, l’Italie plus de 114.600, l’Allemagne plus de 78.800, l’Espagne 76.500 et la Pologne plus de 58.400.

«Peut-être qu'on essaiera de relativiser nos chiffres par rapport aux autres», a confié le Premier ministre à des proches, d'après des informations de RTL.

Depuis l’annonce le 31 mars d’un nouveau confinement avec des mesures de freinage renforcées en France, les effets de ces restrictions ne donnent pas encore de résultats positifs. La barre des 6.000 personnes en réanimation approche, et au cours des sept derniers jours, en moyenne, 33.000 nouveaux cas ont été enregistrés quotidiennement.

Outre le confinement et les restrictions qui le suivent, c'est surtout sur les vaccins que mise l'exécutif afin de sortir le pays de la crise. Ainsi dès le 12 avril, l’immunisation a été élargie à tous les plus de 55 ans, alors que plus de 10,8 millions de Français ont déjà reçu leur première dose.

Changement du délai entre les deux doses

En outre, pour donner un coup d'accélérateur à la campagne, les délais entre les deux doses ont également été rallongés, passant ainsi de 28 à 42 jours. Une décision qui devrait permettre de gagner «1,8 million d'injections sur la seconde quinzaine de mai». Mais pour les personnes fragiles, le délai pourra rester de 28 jours sur avis médical.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
décès, situation, Covid-19, allocution télévisée, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook