France
URL courte
Par
Décès d'Idriss Déby au Tchad des suites de «blessures reçues au front» (10)
11829
S'abonner

Ce vendredi 23 avril, le Président de la République se rendra aux obsèques de son homologue tchadien Idriss Déby, a fait savoir le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. La mort du dirigeant de la République du Tchad des suites de blessures reçues au combat contre des rebelles a été annoncée le 20 avril.

À l’issue du conseil de défense ce 21 avril, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a fait état des projets d’Emmanuel Macron d’assister aux funérailles de son homologue tchadien. Celui-ci a succombé le 20 avril des suites de «blessures reçues au front» dans un combat contre des rebelles dans le nord.

«Le Président de la République lui a rendu hommage ce matin en conseil des ministres, il se rendra à ses obsèques en fin de semaine», a déclaré M.Attal.

Le porte-parole du gouvernement français a salué «un homme de courage, un homme passionné de son pays», en parlant du Président Déby.

«Un ami courageux» de la France

Âgé de 68 ans, le Président de la République du Tchad est resté au pouvoir pendant 30 ans et venait d’être réelu pour son sixième mandat le 11 avril 2021. Après son décès, l'armée a promis d'organiser des élections «libres et démocratiques» à l'issue d'une période de transition de 18 mois. Le fils du défunt chef d'État, le général de corps d'armée Mahamat Idriss Déby, a succédé à son père à la tête d'un conseil militaire de Transition de 15 membres.

Réagissant à la mort du Président tchadien, l’Élysée a déploré avoir «perdu un ami courageux» tout en exprimant «son ferme attachement à la stabilité et à l'intégrité territoriale du Tchad».

Florence Parly, ministre française des Armées, a annoncé pour sa part perdre «un allié essentiel dans la lutte contre le terrorisme au Sahel».

Moscou a également adressé ses condoléances au peuple tchadien et a tenu à souligner qu’Idriss Déby était un «homme d’État qui jouissait d’une autorité tant à l’intérieur de son pays qu’à l'extérieur».

Dossier:
Décès d'Idriss Déby au Tchad des suites de «blessures reçues au front» (10)

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
obsèques, Tchad, Emmanuel Macron, Idriss Déby Itno
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook