France
URL courte
Par
81272
S'abonner

Jean Castex a annoncé en conférence de presse la reprise des cours en présentiel à partir du 26 avril, la levée de l'interdiction de s'éloigner de plus de 10 km de son domicile dès le 3 mai et la réouverture des terrasses à la mi-mai. De plus, Macron devrait prendre la parole à la fin du mois pour annoncer les modalités du déconfinement.

Les classes en présentiel reprendront le 26 avril, affirme le Premier ministre, Jean Castex.

«Dès ce lundi 26 avril tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires ainsi que leurs enseignants regagneront leur classe.»

Il indique entendre «parfaitement les arguments suivant lesquels» l’amélioration de la situation sanitaire ne serait pas suffisante pour permettre la réouverture des écoles.

«Mais nous avons la conviction que les dégâts causés par la fermeture prolongée des écoles sont tout simplement catastrophiques et peuvent entraîner des dommages de long terme éducatifs, mais aussi psychologiques», souligne Jean Castex.

Il ajoute qu’en assumant ce choix, il est important d’accompagner celui-ci de «conditions strictes permettant la reprise des cours lundi prochain dans un cadre sanitaire le plus protecteur possible».

Ainsi, le retour en classe le 26 avril est prévu de la crèche au CM2, tandis que pour les collèges et les lycées, ce sera le 3 mai.

Réouverture

Évoquant la campagne de vaccination dans le pays, Jean Castex affirme que «de notre capacité à étendre rapidement notre couverture vaccinale dépendra aussi notre capacité à avancer dans la voie d’un retour progressif à une vie normale».

Il déclare penser dans ce contexte «à toutes les femmes et les hommes qui sont aujourd’hui empêchés de travailler, certains depuis maintenant près de six mois. Cette réouverture, comme le Président de la République l’a indiqué le 31 mars dernier, nous voulons, nous souhaitons qu’elle puisse commencer autour de la mi-mai».

«Mais compte tenu du contexte sanitaire encore fragile que nous connaissons, nous devrons l’organiser de telle sorte qu’elle se fasse par étapes, de manière forcément prudente et progressive.»

«Si nous voulons pouvoir permettre la réouverture du plus grand nombre possible de lieux et d’activités, cela ne pourra pas être le cas pour tout, notamment pour ce qui entraîne des concentrations importantes du public», fait-il encore remarquer.

Déplacements

En outre, Jean Castex indique qu’à partir du 3 mai, il sera possible de «lever les contraintes de déplacement en journée et envisager, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, un nouveau train de réouverture autour de la mi-mai».

Ces mesures pourraient «commencer par les commerces, certaines activités culturelles et sportives et les terrasses », note-t-il, précisant que cette liste sera «assortie de conditions particulières».

Le couvre-feu est maintenu et le sera jusqu’à nouvel ordre, annonce également le Premier ministre.

«Nous verrons à la mi-mai où en sera la situation épidémique, il n’y a pas d’automaticité à la levée du couvre-feu, y compris à l’échéance» de la mi-mai.

Lire aussi:

Une femme en état de démence blesse un policier au couteau avant d'être abattue
Rixe entre deux bandes rivales en pleine rue en Seine-Saint-Denis – vidéo
Israël organise les plus grandes manœuvres de son histoire: vers un nouveau conflit au Moyen-Orient ?
Tags:
déplacement, école, France, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook