France
URL courte
Par
439261
S'abonner

Un nouveau vaccin qui arrive, la liste des personnes éligibles élargie. Ce 24 avril, des changements quant à la campagne de vaccination entrent en vigueur en France.

Une semaine avant la fin du 3e confinement, la France entame une nouvelle phase de sa vaccination nationale. Une mesure sur laquelle le gouvernement mise alors que les services sanitaires font face à des niveaux d’occupation par les patients coronavirus très élevés, selon le président de la Fédération Hospitalière de France. Et ce même si le pic de la troisième vague semble être franchi comme l’a annoncé le 22 avril Jean Castex.

Voici la liste des changements les plus importants mis en place à partir de ce 24 avril.

Un nouveau vaccin arrive

Alors que jusqu’ici, les Français ne pouvaient profiter que de trois vaccins, l’AstraZeneca, le Pfizer et le Moderna, à partir de ce samedi ils pourront choisir également celui de Johnson & Johnson et de sa filiale Janssen.

Après le feu vert donné le 20 avril par l'Agence européenne des médicaments (EMA), ce médicament d’une seule dose sera réservé aux plus 55 ans. 200.000 doses ont déjà été reçues. D’après le régulateur européen, «les avantages du vaccin l’emportent sur les risques».

Suite à sa suspension d’une dizaine de jours aux États-Unis à cause de cas rares de thromboses, les autorités sanitaires américaines l’ont réautorisé le 23 avril.

Les professions prioritaires

Tout en se fixant pour objectif de vacciner toute la population d’ici la fin de l’été, les autorités élargissent à partir de ce 24 avril la liste des professions prioritaires. Ainsi, la vaccination est désormais ouverte pour deux semaines à environ 400.000 travailleurs de plus de 55 ans, tous de métiers «de deuxième ligne», comme l’a annoncé le ministère de Travail.

Parmi ces personnes figurent les conducteurs de bus, les chauffeurs de taxi, les agents de nettoyage et de ramassage de déchets, les caissières, les vendeurs de produits alimentaires ou encore les salariés des abattoirs.

Un vaccinodrome à Disneyland

De nouveau à l’arrêt depuis le 30 octobre à cause de la pandémie, Disneyland accueille désormais un vaccinodrome. Ce site a été mis en place «au sein du centre de convention du Disney's Newport Bay Club de Disneyland Paris», d’habitude utilisé pour des événements professionnels.

Il est prévu d’y vacciner «au minimum 1.000 personnes par jour. La préfecture de Seine-et-Marne précise que, tout en mobilisant une soixantaine de professionnels de santé, le vaccinodrome ne sera ouvert que durant les week-ends.

La prise de rendez-vous n’est accessible que via Internet.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
vaccin, Johnson & Johnson, France, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook